MAROC
23/10/2018 13h:01 CET

Déraillement de Bouknadel: Le train reliant Rabat à Kénitra roulait à 158 km/h au lieu de 60 km/h

Le conducteur du train a été placé en détention.

FADEL SENNA via Getty Images

ACCIDENT - On connaît la cause du déraillement de train de Bouknadel survenu le 16 octobre. Selon un communiqué du procureur du roi près le tribunal de première instance (TPI) de Salé, l’excès de vitesse du train (TNR) reliant Rabat à Kénitra, qui a atteint 158 km/h à l’endroit de l’accident au lieu de 60 km/h fixée comme vitesse maximale, est la cause du déraillement du train au niveau de Bouknadel et de sa collision avec le pont.

Le conducteur placé en détention

Le conducteur du train, grièvement blessé, a été poursuivi pour homicide et blessures involontaires et déféré en état de détention provisoire devant le tribunal de première instance de Salé pour être jugé, conformément aux articles 432 et 433 du code pénal, a indiqué le procureur.

DR

L’accident de la semaine dernière a provoqué la mort de 7 personnes et fait 125 blessés dont 7 graves, y compris le conducteur du train, selon le dernier bilan officiel livré par les autorités.

Lundi 22 octobre, le ministère du Transport et de l’Equipement, Abdelkader Amara, avait annoncé devant le Parlement que l’ONCF avait confié à des experts la mission de mener une autre enquête pour élucider les circonstances de l’accident, assurant que les résultats des investigations seraient bientôt rendus publics. Il avait également annoncé la mise en place d’une commission pour fournir un soutien psychologique et moral aux victimes de l’accident et à leurs proches.