TUNISIE
13/11/2018 15h:35 CET | Actualisé 13/11/2018 15h:37 CET

Depuis Tunis, Naomi Campbell rend un vibrant hommage à Azzedine Alaïa, près d'un an après sa mort

Le mannequin britannique est allé se recueillir sur sa tombe à Sidi Bou Saïd.

La Top-modèle britannique Naomi Campbell a publié sur les réseaux sociaux une photo d’elle en train de se recueillir sur la tombe du styliste tunisien Azzedine Alaïa, décédé le 18 novembre 2017, à Sidi Bou Saïd. Campbell écrit: “Tu me manques papa, toujours dans mon cœur”. 

Voir cette publication sur Instagram

I miss you papa always in my ♥️🇹🇳

Une publication partagée par Naomi Campbell (@naomi) le

Le mannequin britannique nouait une forte amitié avec le styliste franco-tunisien Azzedine Alaïa. Elle avait assisté à ses funérailles au cimetière de Sidi Bou Saïd à Tunis.

“Azzedine Alaïa, c’est un papa pour moi, je l’ai rencontré quand j’avais 16 ans, quand je suis venue à Paris pour la première fois. Je me rappelle très bien de cette journée, on m’a tout volé, mon argent, mon chèque de voyage, je suis allée diner chez lui avec une autre mannequin, et à la fin du diner, papa est venu me voir et m’a dit: donne moi le numéro de ta mère. Il lui a demandé si je pouvais rester chez lui, qu’il prendrai soin de moi”, racontait la mannequin à l’émission “Stupéfiant” à propos de sa rencontre avec le couturier tunisien.

Décédé à l’âge de 77 ans, Alaïa était aimé par les mannequins les plus célèbres comme Claudia Schiffer, Cindy Crawford et Naomi Campbell. Cette dernière avait d’ailleurs été découverte par Alaïa et a continué à collaborer avec lui.

Originaire de Tunis, Azzedine Alaïa est un des designers les plus respectés dans le monde la mode. Connu pour son approche honnête, Alaïa a pris l’habitude de présenter ses créations au moment de son choix, et non en se soumettant à l’agenda de l’industrie de la mode.

Après avoir étudié la sculpture à l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis, Azzedine Alaïa s’est rendu à Paris, où il a travaillé pour les plus grands couturier, comme Christian Dior, Guy Laroche et Thierry Mugler. Dans les années 80, Alaïa décide de créer sa propre marque et popularise la robe qui moule la silhouette. Après plusieurs années où il se fait discret, Alaïa rachète la ligne de prêt-à-porter de Prada. Ses créations sont aujourd’hui portées par les plus grandes stars internationales.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.