MAROC
29/03/2019 13h:01 CET

Depuis l'attentat de Christchurch, de plus en plus de personnes veulent immigrer en Nouvelle-Zélande

Une hausse d'intérêt qui serait due à la nouvelle popularité mondiale de la première ministre néo-zélandaise.

Edgar Su / Reuters

NOUVELLE-ZÉLANDE - Au lendemain de l’attaque de Christchurch, de plus en en plus de personnes ont exprimé leur volonté d’immigrer en Nouvelle-Zélande. C’est ce qui ressort d’un rapport publié par le bureau néo-zélandais de l’immigration, rapporté par le New York Times. Ainsi, selon la même source, 6.457 personnes ont rempli une déclaration d’intérêt pour vivre et travailler en Nouvelle-Zélande, première étape pour la demande de visa, entre le 15 et 25 mars, contre les 4.844 recensées dix jours avant l’attaque.

Selon The Telegraph, les Américains et les Britanniques font partie de ceux ayant le plus exprimé leur volonté de vivre dans ce petit pays d’Océanie. Ainsi, le nombre d’Américains souhaitant s’y rendre pour vivre et travailler a augmenté de 72%, suivi des Britanniques et des Sud-Africains. 

Les pays musulmans bien représentés

Une hausse également observée auprès des ressortissants de pays majoritairement musulmans. Ainsi, selon le site néo-zélandais Stuffle pays a reçu 333 demandes venues du Pakistan, 165 de Malaisie, 82 du Bangladesh, 66 du Maroc, 63 d’Indonésie et enfin 59 d’Egypte et de Turquie.

Selon la même source, cette augmentation serait notamment due à la nouvelle popularité dans ces pays de la première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern. Cette dernière, au lendemain des attentats de Christchurch, a multiplié les gestes de compassion et d’empathie envers les victimes, leurs familles et la communauté musulmane de Nouvelle-Zélande.

Son image a même été projetée, le 24 mars, sur la façade du Burj Khalifa, à Dubaï. Un geste de l’émirat pour remercier la première ministre de sa “sincère sympathie et son soutien qui a gagné le respect de 1,5 milliard de musulmans après les attaques terroristes qui ont choqué la communauté musulmane à travers le monde”, a affirmé sur Twitter l’émir de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum.

Comme le rapporte BFMTV, une pétition a également été lancée pour que Jacinda Ardern obtienne le prix Nobel de la Paix.

L’attaque de Christchurch du 15 mars dernier a fait 50 morts. Hier, une cérémonie en hommage aux victimes était organisée dans cette même ville. Cérémonie à laquelle ont participé la première ministre, les familles des victimes, les survivants de l’attaque et des milliers d’anonymes, rapporte France 24.