ALGÉRIE
05/05/2019 17h:37 CET

Depuis Bouira, Soufiane Djilali se déclare contre la désignation de personnalités par le Hirak

Associated Press

Lors d’une conférence donnée à l’université Akli Mouhand Oulhadj de Bouira, le président de Jil Jadid, Soufiane Djilalli  a appelé le peuple à poursuivre son mouvement “jusqu’au départ de toutes les figures du système”. “Ce hirak doit s’intensifier jusqu’à ce qu’il aboutisse à une solution politique et au départ du régime”, a-t-il proclamé.  “L’unification des revendications politiques axées sur le départ de tout le régime et sur l’instauration d’une nouvelle république fondée sur un état de droit et de démocratie est l’un des résultats positifs de ce mouvement populaire”, s’est félicité le président de Jil Djadid. 

“Une solution politique est indispensable pour permettre à l’Algérie de rouvrir plusieurs dossiers afin de développer son économie, son commerce ainsi que sa diplomatie”, a-t-il encore affirmé devant une assistance moyenne, selon l’APS.

Si le président de Jil Jadid est contre la désignation de personnalités issues du mouvement populaire, Il demande à ce que des partis politiques et des personnalités “honnêtes” ne soient pas écarter des discussions avec le régime car “ceux-ci peuvent déjouer tous les complots du régime”, a jugé l’orateur. 

 M. Djilali a abordé la question des pressions internationales et régionales que subirait l’Algérie en ces moments de crise « L’Algérie est en train de subir d’énormes pressions régionales et internationales, certaines puissances tentant d’imposer leurs plans politiques à l’Algérie et selon leurs intérêts”, a averti le conférencier.