TUNISIE
02/06/2018 00h:30 CET | Actualisé 02/06/2018 00h:31 CET

Dénonçant des pressions, Mofdi Mseddi, conseiller du chef du gouvernement présente sa démission

Il évoque des pressions sur lui et sa famille

Facebook/Mofdi Mseddi

Le conseiller du chef du gouvernement, chargé de la communication, Mofdi Mseddi a présenté vendredi sa démission au chef du gouvernement Youssef Chahed a affirmé le média en ligne Akher Khabar online qui s’est procuré la lettre de démission.

Après avoir remercié le chef du gouvernement de sa confiance et indiqué avoir travaillé en “toute conscience”, Mofdi Mseddi affirme être la “cible d’une campagne de diabolisation orchestrée (...) qui a atteint ma famille et qui impacte ma vie professionnelle et privée”, à l’image “de la situation politique générale du pays” qui connait une régression des valeurs morales “effrayante”.

Prétextant “un devoir de réserve” dû à son poste, Mseddi indique ne pas pouvoir dire quelles sont les personnes qui ont essayé de l’atteindre et qui ont essayé de “viser l’institution” en “profitant de l’appareil (de la présidence du gouvernement) pour régler des comptes politiques (...)”.

Selon lui, “viendra le bon moment pour dénoncer l’ensemble de ces personnes et divulguer les réseaux qui se cachent derrière”.

Indiquant qu’il est “impossible” pour lui de continuer son travail dans ces conditions, Mofdi Mseddi demande au chef du gouvernement d’accepter sa démission, “qui a été prise avec ma famille”.

Pour le moment, le chef du gouvernement n’a pas encore accepté la démission a indiqué le conseiller en communication à Business News.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.