ALGÉRIE
03/04/2019 15h:19 CET | Actualisé 03/04/2019 15h:22 CET

Démission de Bouteflika : pour Sofiane Djilali, "la bataille n’est pas finie"

ASSOCIATED PRESS

Pour Sofiane Djilali le Président de Jil Jadid la démission du président Bouteflika, survenu le 2 avril, n’est qu’une première étape. “Aujourd’hui avec le départ du Président de la République, a pris fin une étape dont on attendait qu’elle survienne le plus tôt possible”.

Pour M Djilali s’il faut ce “féliciter de cette victoire”, il ne faut pas oublier que l’objectif reste le “départ de tout le système”. “On réclamait le départ du Président et du régime. Mais avec l’art 102 de la constitution qui confère au président du Sénat M Bensalah et au gouvernement Bédoui la  gestion de la transition, le régime a la possibilité de se régénérer et de rester en place”, affirme-t-il dans un message posté sur sa page Facebook.

Par conséquence, le président de Jil jadid met en garde contre l’opération du chef d’Etat-major, Salah Gaïd, qui “veut divertir le peuple en lui présentant la démission de Bouteflika comme une victoire, pour en fin de compte le priver (le peuple) de ses revendications”. “Nous disons aux algériens que la bataille n’est pas finie. Il faut refuser l’application de l’art 102. Nous sommes proches d’une grande victoire et il ne faut pas que notre victoire soit détournée à d’autres fins”.