MAROC
25/06/2019 10h:36 CET | Actualisé 25/06/2019 10h:39 CET

Près de Marrakech, démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à Daech

Une cellule composée de 4 extrémistes affiliés à Daech

FADEL SENNA via Getty Images
Exercice de démonstration effectué par les membres du BCIJ lors d'une cérémonie commémorative célébrant le 63e anniversaire de la création de la DGSN, en mai 2019.

TERRORISME - Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé ce mardi 25 juin dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le démantèlement une cellule terroriste composée de quatre extrémistes affiliés à Daech, âgés de 25 à 40 ans et s’activant dans la région d’Al Haouz, aux environs de Marrakech.

Les premiers éléments de l’enquête ont permis de révéler que le chef de cette cellule terroriste a procédé au recrutement des autres membres et à l’encadrement de son groupe et tissé des liens suspects avec des éléments s’activant à l’étranger en vue de planifier et de préparer des opérations terroristes dangereuses dans le Royaume à travers l’utilisation d’engins explosifs suivant l’agenda destructeur de “Daech”, précise le communiqué.

Cette opération menée par les forces de l’ordre a permis la découverte d’une ferme dans la commune d’Ourika appartenant à la famille d’un des membres de cette cellule, où ont été saisis des résidus de produits chimiques, des substances liquides suspectes, ainsi que du matériel utilisé dans la fabrication d’explosifs. Des matières qui feront l’objet d’une expertise par les services compétents, poursuit la même source, ajoutant que des équipements électroniques, des armes blanches, des jumelles, une sommes d’argent ainsi qu’une moto, ont également été saisis.

Les mis en cause seront déférés devant la justice à l’issue de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.