MAROC
10/04/2019 11h:16 CET

Démantèlement d'une cellule terroriste à Taza

Une cellule dirigée par "un ancien combattant sur la scène syro-irakienne".

AFP

TERRORISME - Nouveau coup de filet anti-terroriste au Maroc. Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a démantelé, mercredi à Taza, une cellule terroriste composée de quatre extrémistes, âgés entre 33 et 38 ans.

Une cellule “dirigée par un ancien combattant sur la scène syro-irakienne qui avait purgé une peine de prison en 2015 dans le cadre de la loi anti-terroriste”, rapporte le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Les prévenus ont été placés en garde à vue.

Ce même communiqué indique que, selon les données préliminaires, le chef de cette cellule terroriste, qui a procédé à l’embrigadement et à l’encadrement des éléments de son groupe, a tenté d’exploiter son expérience de combats acquise en Irak et en Syrie pour planifier et préparer l’exécution d’actes terroristes contre des établissements sensibles dans le Royaume.

A noter que l’un des suspects a contribué au financement de l’opération permettant à certains combattants marocains de rallier ce foyer.