MAROC
21/05/2018 14h:22 CET

Démantèlement d'un réseau de trafiquants de haschich marocain en Espagne

La police a arrêté 12 personnes.

Guardia Civil

ESPAGNE - Nouveau coup de filet anti-drogue en Espagne. L’Espagne a procédé ce lundi 21 mai au démantèlement d’un des “principaux réseaux de trafic de haschich marocain en Espagne”, rapporte Juan Ignacio Zoido, le ministre de l’Intérieur espagnol. “La guardia civil a démantelé l’une des principales organisations criminelles dédiées à la contrebande du haschich marocain à Campo de Gibraltar”, déclare ce dernier sur Twitter. “La police a arrêté 12 personnes et a saisi une mitraillette, de nombreuses munitions, un gilet pare-balles et près de 190.000 euros”.

“Pas un jour ne passe sans que la guardia civil, la police et le service de surveillance douanière ne mettent un frein au narcotrafic. Nous avons déclaré la guerre aux trafiquants de drogue et à ceux qui les aident et nous en mettrons tous les moyens. Ils doivent savoir que, tôt ou tard, ils vont payer pour cela”.

Selon Associated Press, l’opération a eu lieu dans la région de Cadix, dans le sud de l’Espagne. Comme le rapporte l’agence de presse, qui cite le ministre de l’Intérieur, la région de Cadix, notamment le port d’Algésiras, est le point d’entrée de 40% des drogues introduites en contrebande en Espagne. 

Cette intervention a eu lieu quelques semaines après l’annonce par l’Espagne de son intention de renforcer sa collaboration avec le Maroc et avec le territoire britannique de Gibraltar pour “en finir avec les gangs qui sévissent dans la région”.

“Après des décennies de cargaisons constantes de milliers de kilos de haschich, le gouvernement prévoit de réduire le trafic illégal en collaborant plus étroitement avec le Maroc et Gibraltar pour acculer les gangs”, rapporte le quotidien espagnol El País.

Le ministère espagnol de l’Intérieur a ainsi prévu de déployer davantage d’agents de police et de douanes, notamment en Andalousie où gravitent de nombreux réseaux de trafiquants de drogue.