MAROC
23/02/2019 16h:22 CET

Démantèlement à Melilla d'un important réseau de trafic international de cocaïne

La drogue provenait d'Europe à destination de Melilla et du Maroc.

Guardia Civil

DROGUE - À Melilla, la Guardia Civil et la police locale ont démantelé un “important réseau criminel” dédié au trafic international de cocaïne en provenance d’Europe et à destination de Melilla et du Maroc.

Selon le quotidien local El Faro de Melilla, dix-huit membres du réseau ont été arrêtés et trois autres ont fait l’objet d’une enquête. Ils sont inculpés pour crime présumé d’organisation criminelle et contre la santé publique.

Les trafiquants arrêtés obtenaient la drogue par l’intermédiaire des dirigeants du réseau dans les pays européens, qui étaient chargés de se rendre périodiquement en Hollande pour acheter de la cocaïne.

Ces derniers ont ensuite préparé en Allemagne des véhicules à double fonds conduits par d’autres membres de l’organisation - des “mules” - vers Melilla, où une partie de la cocaïne était vendue et, selon la demande, ils transféraient le reste dans le pays voisin, le Maroc.

À Melilla se trouvaient deux groupes de trafiquants qui, même s’ils étaient en contact les uns avec les autres, fonctionnaient indépendamment en termes de distribution et de hiérarchie, précise El Faro de Melilla

Les dirigeants des deux organisations, de nationalité espagnole et d’origine marocaine, ont suivi méticuleusement tous les mouvements des membres du réseau, pris de nombreuses mesures de sécurité et contrôlé toutes les phases de l’achat, du transfert et de la distribution de la drogue, souligne le journal.

Les organisations démantelées détenaient le monopole de la vente de cocaïne “au détail” à Melilla et comptaient un grand nombre de vendeurs ayant leur propre portefeuille de “clients”, qui facilitaient la vente de drogue dans des lieux de divertissement, en particulier le week-end. 

L’un des groupes vendait également de la cocaïne par téléphone en utilisant avec les clients des phrases codées comme “un poulet ou un demi”, “un t-shirt à manches longues ou courtes” ou “un pantalon long ou court”, correspondant à un demi-gramme ou un gramme de drogue.

Au cours de l’enquête, 10 perquisitions à domicile ont été effectuées et plus de 10 kilos de cocaïne, 469 grammes de substance de coupe pour stupéfiants, 250 grammes d’éphédrine, 376 grammes de méthamphétamine, 1 balance de précision, ainsi que 982.000 euros et 374.420 dirhams en espèces, 34 véhicules de moyenne et haute gamme, des téléphones portables et de nombreux documents ont été saisis.