TUNISIE
04/02/2019 16h:40 CET | Actualisé 04/02/2019 16h:40 CET

Demain, mardi: Les agents de la TRANSTU en grève

Cette grève a été confirmée après l’échec des négociations, lundi, entre les représentants syndicaux et l’autorité de tutelle.

Mohamed Ksouri / EyeEm via Getty Images

Une grève des agents de la Société des Transports de Tunis (TRANSTU) aura lieu, mardi 05 février 2019, a annoncé, lundi, l’Union Régionale du Travail de Tunis (URTT), dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Cette grève annoncée il y a près d’un mois et demi a été confirmée après l’échec des négociations, lundi, entre les représentants syndicaux et l’autorité de tutelle.

 

Cette grève débutera le 05 février à minuit pour se terminer à 23h59 le même jour, verra les agents se rendre en face du ministère du Transport à 10h00 afin de protester contre la non satisfaction de leurs revendications.

Selon Farouk Ayari, secrétaire général de l’URTT, la décision de faire grève avait été prise depuis un mois et demi et avait été reportée au 05 février après des négociations avec le ministère du Transport. “Tout le monde connait la situation dans laquelle se trouve la Transtu aujourd’hui” a-t-il déploré.

Selon lui, l’autorité de tutelle et la présidence du gouvernement ont ignoré leurs revendications sociales et celles relatives à un meilleur service public à travers notamment l’amélioration de la flotte de transport et les possibilités d’aider la société à fournir des services décents aux citoyens.

L’Union Régionale du Travail de Tunis avait publié le 14 décembre dernier un préavis de grève pour le 27 décembre dernier pour exiger une date au versement des salaires, une prime accordée aux cadres techniques et l’équivalence au profit des diplômés scientifiques ainsi que leur reclassement.

La grève que devaient observer les agents de la Société des transports de Tunis (Transtu) avait été annulée dans la soirée du 26 décembre, à l’issue d’une réunion entre le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) Noureddine Taboubi, le ministère du Transport et les représentants de la société.

Malgré cette annulation, le 27 décembre dernier, plusieurs usagers se sont retrouvés sans transports pendant quelques heures.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.