ALGÉRIE
06/08/2019 15h:57 CET

Décès de Toni Morrison, première auteure afro-américaine nobélisée

Ulf Andersen via Getty Images

L’auteure de “Beloved” est morte dans la nuit du 5 au 6 août. Elle avait 88 ans. Surdiplômée, cette petite fille d’esclaves a donné de la visibilité à la littérature noire. Un Nobel et un Pullitzer l’ont consacrée.


Romancière, essayiste, critique littéraire, dramaturge, librettiste et éditrice, Toni Morrison est morte à l’âge de 88 ans, a annoncé sa famille mardi. Elle est la première auteure afro-américaine à avoir reçu le prix Nobel de littérature, en 1993, pour l’ensemble de son oeuvre.

L’académie suédoise saluait alors “son art romanesque, caractérisé par une puissante imagination et une riche expressivité, qui brosse un tableau vivant d’une face essentielle de la réalité américaine”. Elle a aussi été récompensée du prix Pulitzer en 1988 pour son best-seller “Beloved” qui raconte l’histoire d’une ancienne esclave, hantée par le fantôme de sa fille. Elle a écrit son premier roman, “The Bluest Eye”, à 39 ans. Dix autres suivront, mais aussi des essais, des livres pour enfants et même un livret d’opéra.

Silhouette majestueuse, port de tête altier, cette descendante d’une famille d’esclaves a donné une visibilité littéraire aux Noirs. “Toni Morrison est décédée paisiblement la nuit dernière, entourée de sa famille et de ses amis”, a précisé un communiqué de ses proches.