ALGÉRIE
04/01/2019 15h:04 CET | Actualisé 04/01/2019 15h:14 CET

Décès de l'économiste algérien Youcef Hadj Ali

Economiste de formation, militant du PAGS, il est le fils du poète et dirigeant communiste algérien Bachir Hadj Ali

Sophie Bassouls via Getty Images

Le militant et économiste algérien Youcef Hadj Ali est décédé hier soir, apprend-on de sources concordantes.

Economiste de formation, ancien rédacteur en chef du quotidien “Alger Républicain”, Youcef Hadj Ali est le descendant d’une longue lignée de militants algériens. 

Militant du PAGS (parti de l’avant garde socialiste), il est le fils du poète et dirigeant communiste, Bachir Hadj Ali. 

Contraint à l’exil durant les années du terrorisme, Youcef Hadj Ali a publié en 1998 un livre qui a fait couler beaucoup d’encre: “Lettre ouverte aux Français qui ne comprennent décidément rien à l’Algérie”. 

Sur son compte facebook, le journaliste Mohamed Balhi témoigne de la témérité et du courage du défunt. Ses choix “peu commodes” pour un réfugié, explique M.Balhi, ne lui ont pas facilité la vie en exil.

“Refugié en France, il avait eu le courage de s’en prendre à tout un courant qui encourageait l’avènement de l’ex-FIS au pouvoir. Celui-là même qui condamne avec véhémence les attentats qui surviennent dans l’Hexagone! (...)Youcef Hadj Ali ne s’est pas tu, il n’était pas un planqué soucieux de sa carrière en France.
Qu’il repose en paix.”

Au journaliste Pierre Barbancy du du journal l’Humanité qui l’interviewait sur son livre, Youcef Hadj Ali n’a pas hésité à expliquer que la lutte contre le terrorisme devait se faire d’abord en Europe. 

Les anciens camarades et compagnons de lutte de Youcef Hadj Ali ont exprimé leurs profondes tristesse de voir leur ami disparaitre si tôt.