ALGÉRIE
29/12/2018 09h:19 CET | Actualisé 29/12/2018 11h:20 CET

Décès de l'ancien président du Conseil constitutionnel Abdelmalek Benhabylès

DR

Abdelmalek Benhabylès, moudjahid et président du Conseil constitutionnel durant la présidence de Chadli Bendjedid, est décédé vendredi à l’âge de 98 ans, rapportent plusieurs médias, citant ses proches.

Né le 27 avril 1921 à Sétif, Abdelmalek Benhabylès était un militant du mouvement national, membre du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratique (MTLD) et responsable des affaires extérieures du GPRA.

Après l’indépendance, le défunt a occupé plusieurs postes de responsabilité. Il était secrétaire général du ministère des Affaires étrangères de 1963 à 1964, ambassadeur d’Algérie au Japon de 1964 à 1971 puis ministre de la Justice en 1977.

Abdelmalek Benhabylès a également exercé les fonctions de secrétaire général de la présidence de la République en 1989, sous la présidence de Chadli Bendjedid, puis de président du Conseil constitutionnel, jusqu’à la fin de son mandat en 1995, avant d’être remplacé par Said Bouachaïr.

En 2004, il est sollicité pour être président de l’Académie de la société civile algérienne. À la fin de son mandat, il est remplacé par Djafri Djadi Chemai.

Abdelmalek Benhabylès a également été président d’honneur des relations Algéro-Japonaises. Le 17 décembre 2012, il reçoit le Grand Cordon de l’Ordre du Soleil Levant par l’ambassade du Japon à Alger.

Il sera enterré ce samedi au cimetière de Bouzareah (Alger) après la prière du Dorh. 

DR