MAROC
24/07/2018 11h:10 CET

De violents incendies en Grèce font au moins 50 morts et une centaine de blessés

Pris au piège, les habitants et les touristes ont parfois dû se réfugier en mer.

ANGELOS TZORTZINIS via Getty Images

INTERNATIONAL - Les violents incendies qui ont ravagé lundi les alentours d’Athènes ont fait au moins 50 morts et plus de 150 blessés, dont onze graves, selon un bilan encore provisoire. 

Vingt-six corps carbonisés ont été découverts dans la cour d’une villa à Mati, dans l’est de l’Attique, selon la croix rouge.

La plupart des victimes ont été piégées dans les environs de la localité balnéaire de Mati, à 40 kilomètres au nord-est d’Athènes, ”à leur domicile ou dans leurs voitures”, a indiqué le porte-parole du gouvernement grec, Dimitris Tzanakopoulos.

De violents feux de forêt se sont déclarés lundi à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de la capitale grecque. La plupart des incendies, qui partent de plusieurs foyers dans la province de l’Attique, ont échappé à tout contrôle en cours de nuit en raison des vents violents à plus de 100km/h.

ANGELOS TZORTZINIS via Getty Images

Les incendies ont pris alors qu’une vague de chaleur s’abattait sur le pays, avec des températures grimpant jusqu’à 40 degrés Celsius. Selon les services météo, les conditions doivent rester difficiles mardi, quoique les températures en Attique soient prévues en baisse, avec des averses.

Les incendies de forêt et de maquis sont récurrents en Grèce l’été. Les derniers feux les plus dévastateurs avaient tué en 2007 dans le Péloponnèse et sur l’île d’Evia 77 personnes, ravageant 250.000 hectares de forêts, maquis et cultures.