MAROC
07/02/2019 17h:52 CET

De nouveaux bus pour Rabat avant la fin du mois de juin prochain

350 bus de type Mercedes-Benz et Scania-Higer.

DR

TRANSPORT - Très attendus, de nouveaux bus circuleront bientôt dans la capitale marocaine. En tout cas, les autorités publiques en font une promesse. L’adjoint du maire de Salé, Abdellatif Soudou, a annoncé sur sa page Facebook, que, suite à la décision prise par Fondation de coopération intercommunale de Rabat, l’opération de fabrication de 350 nouveaux bus a bel et bien commencé et qu’elle sera achevée dans les délais. 

Soudou indique ainsi que 50 bus, type Mercedes-Benz, de 18 mètres, seront prêts avant la fin du mois de juin 2019. Moins grands (12 mètres), 52 autres véhicules de la même marque seront prêts d’ici fin août: 40 fin juillet et les 12 restant au mois suivant.

Le conseil de la fondation, qui s’est tenu hier dans le cadre d’une session ordinaire, a rappelé que cette opération est menée par le groupement Alsa (société espagnole) et City bus transport (société marocaine). Cette joint-venture avait, en effet, remporté il y a moins d’un an la gestion déléguée du transport urbain pour Rabat, Salé et Témara.

Dans le lot des véhicules qui font l’objet de cette opération figurent 248 autobus de type Scania-Higer. 124 unités devraient être prêtes à la fin de juin prochain tandis que le reste (124 autres) le sera en juillet.

Le contrat pour la gestion déléguée du service de transport urbain a été signé le 2 juillet. “Il s’agit du plus important contrat de transport urbain géré par une société espagnole hors d’Espagne”, avait alors déclaré Alsa dans un communiqué.

D’une durée de 15 ans, le contrat, qui pourra être prolongé pour 7 ans, vaut 1 milliard d’euros (environ 11 milliards de dirhams). Dans ce contrat, il est précisé que le service doit démarrer dans un délai d’un an à compter de la signature du contrat, soit d’ici juillet 2019.

Les 350 bus devraient être équipés de Wi-Fi, climatisation, caméras de sécurité et technologie de géolocalisation. Coût global: 700 millions de dirhams, soit environ 64 millions d’euros, avait alors précisé le président de la société espagnole Alberto Martinez.

Et bien avant que la flotte des autobus soit renouvelée, les autorités publiques de la capitale ne cachent pas leurs craintes quant au vandalisme. Sur sa page Facebook, l’adjoint du maire de Rabat, Lahcen Elomrani, partage des photos des nouveaux bus de Safi dont les vitres ont été cassées.

Elomrani s’inquiète: “Il y a deux jours à peine, à Safi, en présence du président du conseil, du gouverneur et de députés, le coup d’envoi de la mise en service officielle des nouveaux bus de transport urbain. Deux jours seulement et voilà que les bus sont vandalisés et leurs vitres brisées”. Et face à une situation ingérable, l’adjoint du maire exprime son désarroi: “Mais comment préserver la qualité du service public avec ce genre de comportement? C’est vraiment regrettable!”