MAROC
21/04/2018 11h:41 CET

De Mozart à "Bella Ciao", l'art lyrique s'invite à Tanger et Marrakech

De l'art de mêler avec finesse les répertoires pour célébrer l'opéra.

ART LYRIQUE - Avis aux mélomanes. L’ensemble composé par la soprano Laila Matjinouche, le ténor Wassym Zaz et la pianiste Trân Thi Hong Minh, continue sa tournée nationale. Après Casablanca et Rabat, c’est à Tanger que le trio donne rendez-vous à un publique d’amateurs, de curieux et de passionnés d’opéra, samedi 28 avril, pour écouter quelques-uns des plus beaux morceaux de la musique classique lors d’une soirée dédiée au chant lyrique.

Tabadoul

Organisé par l’association Tabadoul, dans ses locaux tangérois, ce concert inédit dans la région mettra à l’honneur les chefs d’oeuvre de la musique classique. De Mozart à Verdi en passant par Puccini ou encore Bellini, les grands classiques de l’Opéra seront interprétés en italien et en français par ce trio constitué de deux chanteurs marocains et d’une pianiste vietnamienne.

En formation spécialisé en chant lyrique depuis plus de 2 ans, le trio casablancais présente un répertoire varié, chanté en solo et en duo. “Notre objectif est de sensibiliser le plus grand nombre à cette forme d’art, nous essayons de mêler un répertoire classique à un registre plus mainstream pour offrir une expérience agréable au public. C’est pourquoi nous interprétons du Mozart, mais aussi ‘Bella Ciao’ très en vogue en ce moment grâce à la série espagnole Casa de Papel”, nous explique Wassym Zaz.

Wassym Zaz

Retraçant près de quatre siècles de musique, c’est un voyage à travers l’histoire de l’art lyrique que nous proposent Laila Matjinouche, Wassym Zaz et Trân Thi Hong Minh en partant du baroque, au classique, en passant par le romantique, pour enfin s’arrêter au chant napolitain du vingtième siècle. Leur objectif? Faire découvrir aux Marocains une musique méconnue du grand public. Un pur moment de découverte et d’émotion. “Nous sommes enchantés de voir les réactions du public. À chaque fois, c’est une agréable surprise de voir les gens avec un large sourire aux lèvres, certains viennent même vers nous pour en savoir plus. Pour nous, c’est la preuve que nous avons réussi !”, nous confie avec enthousiasme la soprano Laila Matjinouche.

La tournée n’est pas prêt de s’arrêter, et le trio a déjà à l’esprit son concert à Marrakech, le 7 juin prochain, en collaboration avec L’association Chams. “Nous nous sommes fixé pour objectif un concert par ville tous les deux mois. Notre prochain arrêt sera donc Marrakech. L’endroit reste à confirmer”, poursuit Wassim. Si les tarifs d’une soirée à l’opéra restent extrêmement élevés en Europe et ailleurs dans le monde, les artistes s’imposent d’ouvrir les portes de leur art au plus grand nombre et affiche des prix symboliques, démarrant à 15DH pour les moins de 25 ans. À vos agendas!

Wassym Zaz