TUNISIE
24/09/2018 11h:48 CET

De la mosaïque traduite en accessoires: Ces minaudières Pellegrino, inspirées de la Tunisie

Pour les "collectionneuses de trésors, des chercheuses de pépites, des passionnées d’objets rares".

Facebook/Pellegrino Paris

La Maison Pellegrino s’est associée au créateur mosaïste Tunisien, Farouk Nasraoui. Ensemble, ils ont imaginé une collection de sept minaudières, entièrement réalisées à la main, qui rappellent des fresques du site Antique de Carthage.

De véritables œuvres d’art, ces minaudières sont réalisées grâce à la technique minutieuse de la micro-mosaïque. “La micro-mosaïque, prévoit le filage des tesselles qui composent les mosaïques dans des dimensions considérablement plus petites et plus fines que la classique”, explique le communiqué de presse.

Pour Pellegrino, “la possibilité de traduire l’art en accessoires a toujours été très motivant”.

Une collaboration entre deux artistes qui a donné vie à une édition spéciale de haute maroquinerie. 

Pour en savoir plus, le HuffPost Tunisie a posé trois questions à Renaud Pellegrino, présenté comme “atypique, féru de pièces uniques et passionné par les métiers d’art (...) Tel un sculpteur”. 

 

HuffPost Tunisie: Qu’est-ce qui vous a inspiré dans la création de cette collection?

Renaud Pellegrino: J’ai collaboré avec l’artiste Tunisien Farouk Nasraoui pour donner vie à sept minaudières en édition limitée, inspirées d’un musée à Tunis.

Je cherchais la bonne technique pour inclure des mosaïques dans mes collections depuis longtemps et j’ai eu la chance de rencontrer Farouk et de découvrir son travail en visitant une foire qui réunissait des artisans tunisiens.

Les œuvres de Farouk sont réalisées dans le respect des techniques ancestrales mais avec un œil moderne. Nous avons conçu ensemble une série de sept créations uniques qui rappellent les fresques du site Antique de Carthage et présentent six portraits de femmes et celle d’un homme, la divinité Poséidon.

Nous avons passé beaucoup de temps à visiter le musée national du Bardo à Tunis, qui abrite une importante collection de mosaïques. La possibilité de traduire l’art en accessoires a toujours été très motivant pour moi.

Comment votre collection a été accueillie?

La presse ainsi que les clientes ont très bien reçu la collection. Nos clientes sont des collectionneuses de trésors, des chercheuses de pépites, des passionnées d’objets rares… elles sont à la recherche constante de pièces uniques et elles apprécient tout particulièrement le fait main. D’ailleurs une des minaudières a déjà été vendue.

Prévoyez-vous d’élargir la collection (plus que sept minaudières)?

C’est un projet en cours, nous aimerions introduire les minaudières mosaïques dans nos collections futures.

Pour le moment une minaudière mosaïque sera dévoilée pour la collection Printemps/Été 2019… À suivre…

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.