17/12/2018 12h:57 CET | Actualisé 17/12/2018 13h:34 CET

De la Fabrique des Rêves à Wizarding World, les Galeries Lafayette célèbrent la sorcellerie de Noël.

Le grand magasin parisien a confié la décoration de ses vitrines de Noël à l’esprit inventif d’enfants, inspirés par la magie.

Galeries Lafayette

Le grand magasin parisien a confié la décoration de ses vitrines de Noël à l’esprit inventif d’enfants, inspirés par la magie. Plutôt que d’écrire au Père Noël, ces derniers s’en remettent à un bestiaire de créatures fantaisistes, pour exaucer leurs vœux.

UN NOËL MAGIQUE, CE N’EST POURTANT PAS SORCIER ! Il suffit de faire plaisir aux enfants… C’est précisément le choix qu’ont fait Les Galeries Lafayette en donnant une feuille blanche à des gamins, âgés entre 5 et 10 ans. Ils ont vu leur dessin transformé en marionnettes animées, dans les devantures du boulevard Haussmann.

Un film court traduit cette atmosphère féerique. La scène se déroule la nuit. Les camions lumineux de « La Fabrique des Rêves » ouvrent leurs portes sur un monde fabuleux, fait de monstres gentils et de cadeaux.

L’ambiance (et notamment la petite fille à lunettes) rappelle l’arrivée des jeunes sorciers à Poudlard, dans le premier tome des aventures romanesques d’Harry Potter. Le rapport n’est pas fortuit. Les Galeries Lafayette ont en effet convié le monde des sorciers, « The Wizarding World », d’Harry Potter à Norbert Dragonneau, protecteur des Animaux Fantastiques, à s’installer tout autour de l’atrium, au rez-de-chaussée, et au premier étage du magasin de l’Homme.

Galeries Lafayette

Baguettes Olivander, peluches de la chouette Edwige, Botruk, Demiguise… L’enseigne restitue l’univers de l’auteure J.K. Rowling, qui émerveille petits et grands, depuis plus de 20 ans.

  De la Fabrique des Rêves à Wizarding World, les Galeries Lafayette célèbrent la sorcellerie de De la Fabrique des Rêves à Wizarding World, les Galeries Lafayette célèbrent la sorcellerie de

De fait, Les Galeries Lafayette Haussmann sont un raccourci - chemin de Traverse pour ceux qui connaissent cette rue de Londres où Potter achète ses instruments magiques - pour un Noël réussi et lumineux, grâce au traditionnel sapin (Piaget). Installé, comme à l’habitude, sous la majestueuse coupole art déco, il est aujourd’hui accessible via le « Glasswalk », une passerelle de 9 mètres de long, que les visiteurs peuvent emprunter, depuis le 3e étage.

Toutes les demi-heures, le dôme s’obscurcit mystérieusement. Non pas pour qu’un sorcier maléfique surgisse, sous la forme d’un obscurial, comme dans les Animaux Fantastiques, mais pour faire place au spectacle enchanteur d’une pluie d’étoiles… comme autant de rêves qui deviennent, enfin, réalité.

Galeries Lafayette

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.