MAROC
23/07/2019 15h:25 CET

Dans la bande-annonce de "Top Gun: Maverick", la veste de Tom Cruise est différente pour plaire aux Chinois

Pete Mitchell ne portera plus les drapeaux taïwanais ni japonais sur son dos, une décision du studio Paramount qui froisse les fans.

三立新聞網 SETN.COM

CINÉMA - Tom Cruise a surpris le Comic Con la semaine dernière en faisant une apparition à la fin de la projection de la bande-annonce de “Top Gun: Maverick”, la suite du filme culte de 1986. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle ce trailer fait parler de lui...

La fameuse veste de Pete Mitchell a effectivement été modifiée et dévoile une vérité politique controversée dans les relations américano-chinoises.

Les patchs apparents sur le manteau montraient, dans la version du film de 1986, un drapeau taïwanais et un japonais. Or, il semble que ces drapeaux ont été changés et remplacés par deux symboles insignifiants dans les mêmes tons de couleurs.

De plus, les inscriptions ‘Far East Cruise 63-4’ et ‘USS Galveston’ ont aussi été retirées pour être remplacées par ‘United States Navy’ et ‘Indian Ocean Cruise 85-86’.

L’USS Galveston est un croiseur lance-missiles de la marine américaine qui a rejoint la flotte américaine du Pacifique en août 1962. Le navire a opéré dans les eaux de l’Asie du Nord-Est autour du Japon, Taïwan et Okinawa de l’automne 1963 jusqu’au printemps 1964.

Selon les internautes, ce serait donc pour pacifier les relations américano-chinoises que ces patchs auraient été supprimés et remplacés. Hollywood semble ne pas vouloir froisser le marché chinois qui est devenu ces dernières décennies un des premiers consommateurs de films américains.

Le studio aurait dont tout fait pour aller dans le sens de la politique chinoise, ce qui ne plait pas aux internautes.

La Paramount aurait donc effacé les traces d’alliances japonnaises et taïwanaises, des voisins avec lesquels la Chine a historiquement des relations très compliquées. D’un côté, les relations avec le Japon sont tendues autour des îles disputées dans la mer de Chine orientale. D’autre part, la Chine ne porte pas Taïwan dans son cœur depuis sa séparation en 1949. Beijing considère toujours l’île comme son territoire.

Par ailleurs, “Top Gun: Maverick” a été produit en partie par une compagnie chinoise: Tencent Holdings, l’un des partenaires de Paramount qui a déclaré en décembre que sa filiale Tencent Pictures était “un investisseur et un co-agent de commercialisation” de la suite tant attendue. Tencent Pictures a également été affiliée à d’autres films populaires de Paramount, notamment “Wonder Woman”, “Terminator: Dark Fate” et “Warcraft, Kong: Skull Island”.

“Un film glorifiant l’armée américaine, se pliant aux sensibilités chinoises. Quelle belle époque”, peut-on lire sur le tweet ci-dessous.

Cet article a initialement été publié sur le HuffPost France.