ALGÉRIE
16/01/2015 07h:57 CET | Actualisé 16/01/2015 07h:57 CET

Cybercriminalité - 221 affaires traitées en 2014 (DGSN)

Pixabay/pixelcreatures

221 affaires de cybercriminelles ont été enregistrées et traitées par la brigades de lutte contre la cybercriminalité de la Sûreté Nationale en 2015, selon la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), rapporte aujourd’hui l’Agence de presse Algérienne (APS).

205 individus dont 28 femmes ont été impliquées dans ces affaires, liées aux systèmes de traitement automatique de données (75 cas), diffamation et d’atteinte à la vie privée (59 cas), menaces (28 cas) et d’usurpation d’identité (26 cas).

Le communiqué de la DGSN a également évoqué des affaires liées à la diffusion de photos licencieuses (9 cas), d’escroquerie via Internet (3 cas), d’invective et d’outrage (6 cas) et d’utilisation illégale de cartes magnétiques (2 cas).

La DGSN a créé plusieurs brigades spécialisées relevant de la Police judiciaire, composées d’enquêteurs et experts, “compétents et spécialistes en informatique” chargés “d’endiguer cette forme de criminalité” à travers les 48 sûretés de la wilaya, selon la même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.