MAGHREB
11/03/2014 12h:59 CET

Une nouvelle crise cardiaque dans le sport féminin tunisien (PHOTOS)

Facebook/Centre national de handball de Mahdia
Rim bouharb, a gauche sur la photo

La gardienne de la sélection tunisienne cadette de handball et de l'Association Sportive Féminine de Monastir, Rim Bouharb est décédée d'une crise cardiaque, dimanche soir à l’hôpital Fattouma Bourguiba, a rapporté l'agence TAP.

Âgée de 16 ans, la jeune handballeuse avait disputé une partie de la rencontre de son équipe dimanche et a été victime d’une crise cardiaque au retour à son domicile avant d’être transférée d’urgence à l’hôpital, a déclaré Hichem Belhaj, président de son club, à l’agence TAP.

Ce n'est pas la première fille qui succombe à un malaise cardiaque. En novembre dernier, la gardienne de l'Association sportive féminine de Gafsa (section football) avaient succombé à un arrêt cardiaque, alors qu'elle se préparait à disputer son premier match de la saison.

Comment faire du sport en toute sécurité?

Contacté par le HuffPost Maghreb, un cardiologue de la banlieue de Tunis a assuré que ces malaises cardiaques dans le monde du sport sont souvent causés par des anomalies cardiaques qui n'ont pas été révélées. Les facteurs "du stress et de la fatigue peuvent également intervenir".

"La cardiomyopathie hypertrophique (CHM), une maladie héréditaire caractérisée par l’épaississement du muscle cardiaque, peut entraîner l’hypertrophie du cœur, l'accroissement de la taille du cœur qui peut mener à une crise cardiaque en cas d'efforts physiques." a-t-il ajouté.

Pour le spécialiste, ni l'âge, ni le sexe de ces jeunes sportives ne sont la cause de leur décès. "On est capable de faire plus d'effort juste après l'âge de la puberté qu'à un âge plus avancé, et on voit plus de problèmes cardiaques chez l'homme que la femme".

Cinq règles à retenir pour se préserver d'un éventuel malaise cardiaque, comme le rappelle l'Organisation Mondiale de la Santé:

  • Faire un bilan chez un généraliste ou un cardiologue pour détecter une éventuelle anomalie cardiaque.
  • Le tabagisme augmente le risque de crise cardiaque et d’AVC. À n’importe quel âge, l’abandon du tabac comporte des avantages immédiats pour la santé. Les risques de crise cardiaque diminuent dès le jour où on s’arrête.
  • Faire de l’exercice pendant au moins une demi-heure tous les jours aide à se protéger.
  • Manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour et limiter la consommation de sel et de sucre à moins d’une cuillère à café par jour peut aider à éviter les crises cardiaques. L'excès de poids accroît considérablement les risques.
  • L’hypertension ne comporte aucun symptôme, mais elle peut provoquer une crise cardiaque brusque. Essayer de contrôler votre tension artérielle régulièrement et votre taux de glucose sanguin chez votre médecin traitant, pour réduire autant que possible le risque.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.