ALGÉRIE
17/11/2015 05h:46 CET | Actualisé 17/11/2015 05h:47 CET

Le crash de l'avion russe dans le Sinaï égyptien était un "attentat", affirment les services secrets russes

ASSOCIATED PRESS
FILE - In this file Russian Emergency Situations Ministry photo, made available on Monday, Nov. 2, 2015 Egyptian soldiers collect personal belongings of plane crash victims at the crash site of a passenger plane bound for St. Petersburg in Russia that crashed in Hassana, Egypt's Sinai Peninsula. The Russian passenger plane that crashed in Egypt was brought down by a homemade bomb placed on board in a

Le crash de l'Airbus de la compagnie Metrojet dans le Sinaï égyptien, qui a fait 224 morts le 31 octobre, était un "attentat", a déclaré mardi le chef des services secrets russes (FSB), Alexandre Bortnikov.

"On peut dire qu'il s'agit d'un attentat", a-t-il annoncé au président russe Vladimir Poutine, selon un communiqué publié par le Kremlin. "Pendant le vol, un engin explosif artisanal, d'une puissance équivalente à 1 kg de TNT s'est déclenché", a-t-il précisé.

Le Premier ministre russe avait déjà admis le 10 novembre la possibilité qu'un "acte terroriste" soit à l'origine du crash le 31 octobre d'un avion russe en Egypte.

"La probabilité d'un acte terroriste demeure naturellement", avait déclaré Dmitri Medvedev, dont le pays est devenu une cible prioritaire pour l'EI depuis son intervention militaire début octobre en Syrie pour soutenir le régime de Bachar al-Assad face aux rebelles et aux jihadistes

.

LIRE AUSSI: Poutine promet de trouver les coupables et de les punir

Londres affirmait quelques jours auparavant qu'un "engin explosif" ait été à l'origine du crash. Les Etats-Unis lui ont emboîté le pas, indiquant que l'hypothèse d'une bombe semblait "hautement probable".

L'Egypte, elle, semblait traîner des pieds pour reconnaître la thèse de l'attentat. Le gouvernement répétait "qu'on ne peut tirer aucune conclusion définitive avant la fin de l'enquête qui, prévient-il, pourrait être longue". Le Caire n'a toujours pas émis une confirmation dans ce sens.

LIRE AUSSI: Egypte: "congés sans solde" pour des professionnels du tourisme à Charm el-Cheikh

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.