MAROC
11/03/2019 11h:44 CET | Actualisé 11/03/2019 13h:18 CET

Crash d'Ethiopian Airlines: On connait l'identité des deux victimes marocaines

Ils devaient représenter le Maroc à une conférence scientifique.

Tiksa Negeri / Reuters

DRAME - Deux Marocains ont péri dans le crash du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines assurant la liaison entre Nairobi et Addis Abeba, survenu hier, dimanche. Il s’agit de deux hommes, Ben Ahmed Chihab, 60 ans, directeur régional du Développement durable dans la région de Tafilalet-Draa, et El Hossein Siouti, 63 ans, directeur de la branche de physique à la Faculté des sciences relevant de l’Université Hassan II de Casablanca. 

L’information de leur décès a été confirmée par les départements dans lesquels ils travaillaient. Sur leur compte Facebook, le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, et le secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalid Samadi, expriment leur tristesse et présentent leurs condoléances.

Les deux hommes devaient représenter leur pays à la 4e Assemblée de l’ONU pour l’Environnement à Nairobi. Samadi précise que les deux victimes étaient des chercheurs reconnus.   

Suite à ce drame, le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, a lui aussi présenté ses condoléances aux familles des deux victimes marocaines, ainsi qu'à celles de toutes les victimes de ce crash. 

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI) a entrepris des démarches d’urgence, dans le cadre de la “très haute sollicitude royale”. Le département de Nasser Bourita l’annonce sur sa page Facebook, assurant que le ministère est mobilisé auprès de l’ambassade du royaume à Addis Abeba “pour suivre la situation de très près avec les autorités éthiopiennes”. 

Il précise qu’une cellule de crise a été mise en place au niveau de la Direction des Affaires consulaires. En vue d’apporter l’appui nécessaire aux familles des victimes et d’informer l’opinion publique, cette direction est joignable au 00 212 6 59 87 20 41.

À bord de cet avion, il y avait 157 personnes de 35 nationalités différentes. Il s’est écrasé peu après son décollage, d’après la compagnie aérienne. L’appareil avait décollé à 8h38 (06h38 GMT) de l’aéroport international Bole d’Addis Abeba et “perdu le contact” six minutes plus tard avant de s’écraser.

Les raisons à l’origine de cet accident ne sont pas encore connues. “À la suite du tragique accident du (vol) ET 302 (...), Ethiopian Airlines a décidé d’immobiliser toute sa flotte de Boeing 737 MAX à dater d’hier 10 mars, jusqu’à nouvel ordre”, a annoncé la compagnie aérienne détenue à 100% par l’Ethiopie dans un communiqué publié sur son compte twitter.