ALGÉRIE
19/05/2018 02h:31 CET

Crash de l’avion militaire à Boufarik : 28 parents des victimes bénéficient d’une omra

@hairee huzainee via Getty Images

Au total, 28 des parents des victimes du crash de l’avion militaire survenu le 11 avril dernier à Boufarik (Blida) ont bénéficié à Aïn Defla d’une omra vers les lieux saints de l’Islam à l’initiative de bienfaiteurs de la wilaya.

Une cérémonie a été organisée à cette occasion jeudi avant la rupture du jeûne à la villa d’hôte du siège de la wilaya en présence des bénéficiaires de la omra, des bienfaiteurs ayant financé l’opération ainsi que des autorités locales à leur tête le wali, Benyoucef Azziz.

Tout en renouvelant ses condoléances aux parents des victimes de cet accident qui “leur a ravi les êtres qui leur sont le plus cher au monde”, le wali de Aïn Defla a, au cours de son intervention, saisi l’occasion pour féliciter les bienfaiteurs pour leur geste révélateur de leur générosité et de leur souci d’aider autrui et d’apaiser leurs souffrances.

Se disant persuadé que le voyage vers les lieux de l’Islam atténuera un tant soit peu de leurs afflictions à la faveur de la ferveur et de la spiritualité qui y règnent, il les a exhortés à prier pour que l’Algérie jouisse de la paix et de la stabilité.

Emboîtant le pas au wali, le directeur des Affaires religieuses et des wakfs de Aïn Defla, Djilali Fkir, a soutenu qu’une omra (plus connu sous l’expression de petit pèlerinage) de surcroît pendant le mois de ramadhan, ne peut que raffermir la foi et mettre du baume au coeur.

Les larmes aux yeux et la gorge nouée, les parents des victimes du crash ont, quant à eux, remercié tous ceux qui ont organisé cette opération, priant Dieu de leur prêter longue vie et de leur accorder santé et prospérité.

A leur tour, les bienfaiteurs à l’origine de cette opération ont été honorés par le wali de Aïn Defla à la fin de la cérémonie organisée dans une ambiance caractérisée par la convivialité et la méditation.