MAGHREB
12/09/2013 10h:38 CET

Le Maroc dans la course à l'énergie solaire avec la "Moroccan Solar Race 2013"

Flickr/Nuon Solar Team

Après les neurones, c’est aux capteurs solaires de chauffer sous le soleil de Marrakech.

Le 14 septembre, des bolides solaires prendront le départ de la "Moroccan Solar Race Challenge 2013". Une première dans le Royaume et sur le continent africain.

Un petit air de retour vers le futur pour ces voitures 100% écolo conçues entièrement par des étudiants marocains et étrangers.

Cette course inédite, organisée par l’Institut supérieur en énergie solaire et en énergies renouvelables (IRESEN), se déroulera sur un trajet d’environ 72 km reliant la ville ocre (Marrakech) à la ville verte Mohammed VI de Benguérir.

En juin, 13 universités, écoles d'ingénieurs et établissements supérieurs marocains ont présenté chacun leur modèle et 4 ont été retenus pour le grand départ de samedi. La France, l'Espagne et la Turquie seront aussi dans les "starting-blocks" de cette course automobile un peu spéciale.

A la clé pour les plus rapides: 100 000 DH (19 727 TND) pour le premier, 80 000 DH (15 782 TND) pour le deuxième et 50 000 DH (9 864 TND) pour le troisième.

En combinant science, sport et respect de l’environnement, les organisateurs du "Moroccan Solar Race Challenge 2013", en partenariat avec l’Office chérifien des phosphates (OCP) et sous l’égide du ministère marocain de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, espèrent sensibiliser le public à l’énergie solaire, propre et durable.

Une initiative… lumineuse?