ALGÉRIE
29/08/2018 13h:11 CET | Actualisé 29/08/2018 13h:12 CET

Coupe du monde de judo : l’Algérie absente pour des considérations financières

Le judo Algérien sera absent de cette compétition dont les points sont comptés pour la qualification aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020

GLYN KIRK via Getty Images

La Fédération Algérienne handisport (FAH) a décidé de faire l’impasse sur la Coupe du monde 2018 du judo qui se tiendra du 6 au 13 septembre à Atyrau au Kazakhstan.

Le judo Algérien sera absent de cette compétition dont les points sont comptés pour la qualification aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

L’entraineur national, Rezki Belkacem, a expliqué cette absence par des raisons “purement financière”  ce qui, a-t-il ajouté, n’arrange ni les affaires des judokas ni les siennes.

Ne cachant pas sa déception qu’aucun effort n’a été fait pour donner leurs chances aux judokas, il a déclaré que les chances de qualifications des athlètes Algériens se voient ainsi “sensiblement diminuées” à la rencontre de Tokyo soulignant que ces derniers “sont abattus” et n’ont plus le moral pour continuer à s’entraîner.

La décision de la FAH apoussé l’entraîneur national à claquer la porte en signe de protestation. Sa demission a vite eté rejetée par le bureau fédéral.

M. Belkacem a dû ainsi reconsidérer sa décision sur insistance de ses judokas. “Après le rejet de ma démission et sur sollicitation des athlètes, j’ai décidé de reprendre le travail en sélection, en prévision du Championnat du monde qu’on espère ne pas rater”, a-t-il déclaré.

Loading...