MAROC
08/02/2019 11h:40 CET

Coup de froid dans les relations diplomatiques entre l'Arabie saoudite et le Maroc

L'ambassadeur du Maroc en Arabie saoudite rappelé à Rabat.

Reuters

ARABIE SAOUDITE - Des relations diplomatiques de plus en plus compliquées entre le Maroc et l’Arabie saoudite. Selon l’agence de presse américaine Associated Press (AP) qui cite des sources diplomatiques au Maroc, ce dernier a rappelé son ambassadeur à Riyad et cessé de prendre part “aux actions militaires au Yémen” de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite.

Une décision qui intervient alors que les tensions montent entre les deux pays depuis déjà quelques mois. Les premiers signes officiels de cette mésentente ont eu lieu ces derniers jours, notamment suite à une intervention, le 23 janvier, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Nasser Bourita, sur la chaîne qatarie Al Jazeera.

Pendant l’entretien, le ministre a annoncé le désengagement du Maroc du conflit yéménite. Nasser Bourita a également affirmé que le Maroc a préféré ne pas recevoir Mohammed Ben Salman pendant sa tournée au Maghreb durant l’automne 2018, officiellement pour des raisons “protocolaires”.

Quelques jours plus tard, le royaume saoudien riposte en diffusant sur sa chaîne nationale un reportage “pro-Polisario”, comme le rapporte Yabiladi. Diffusion qui a provoqué, selon AP, le rappel à Rabat de l’ambassadeur du Maroc en Arabie saoudite, Mustapha Mansouri, pour “consultations”. Ce dernier n’est toujours pas revenu à son poste.

En 2017, le Maroc n’a pas pris de position officielle dans le conflit opposant l’Arabie saoudite et ses alliés contre le Qatar, autre point de divergence diplomatique entre les deux pays.