29/12/2014 14h:15 CET | Actualisé 29/12/2014 14h:31 CET

Contrebande: Nouvelle saisie de carburant algérien destiné au Maroc

Pierce Place/Flickr

TRAFIC - Près de 10.000 litres de carburant destinés à la contrebande vers le Maroc ont été saisis, le 28 décembre à Tlemcen, par les douaniers algériens.

Cette saisie a été opérée lors de patrouilles et de barrages de contrôle le long de la bande frontalière entre le Maroc et l’Algérie, indique la douane algérienne. Les 10.000 litres de carburant destinés à la contrebande étaient conditionnés dans 330 jerricans en plastique et transportés à dos d'âne et à bord de cinq véhicules, un moyen de transport appelé mouqatilates au Maroc.

La ville de Tlemcen, point de passage habituel du trafic d’essence entre l’Algérie et le Maroc, connaît régulièrement des saisies de carburant de contrebande. Près de 9.000 litres avaient ainsi déjà été saisis en décembre. Avant cela, les douanes algériennes avaient découvert en octobre et septembre, respectivement plus de 5.000 litres de carburant et plus de 7.500 litres destinés aux revendeurs d’essence du côté marocain.

Des tranchées le long de la frontière

Entre janvier et juillet 2014, quelque 500.000 litres de carburant algérien destinés à l’exportation frauduleuse vers le Maroc ont été saisis par les gendarmes algériens contre 320.000 litres pour la même période en 2013, selon des chiffres publiés par l’Agence de presse algérienne (APS).

Afin de lutter contre l’exportation frauduleuse de carburant, les autorités algériennes ont creusé des tranchées et érigé des obstacles le long de la frontière.

L’activité est "devenue une véritable aventure" pour les trafiquants appelés en Algérie "hallabas" (ceux qui traient les stations service), toujours d’après APS.

Pour resserrer l’étau, les gendarmes algériens mènent des perquisitions dans tous les entrepôts et habitations situés à proximité de la bande frontalière. Les services de sécurité mènent aussi des patrouilles motorisées ou pédestres, appuyées parfois par des survols d’hélicoptères, selon APS.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.