TUNISIE
23/04/2018 13h:15 CET | Actualisé 23/04/2018 13h:20 CET

Machrou' Tounes tacle Youssef Chahed pour sa participation à la campagne électorale de Nidaa Tounes

“Chef de gouvernement ou président de Nidaa Tounes ?”

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a participé, dimanche 22 avril, à la campagne électorale du parti Nidaa Tounes à Carthage, une participation qui lui a valu de vives critiques, aussi bien de la part de partis politique que de la part des internautes.

 

Et pour cause, étant chef d’un gouvernement d’union nationale qui se doit d’être à égale distance de tous les partis, la participation de Youssef Chahed à cette campagne va à l’encontre de la circulaire publiée, selon Machrou Tounes, le 5 octobre 2017 par le chef du gouvernement lui même, dans laquelle il interdit à ses ministres de participer à tout ce qui concerne les préparatifs des élections et la promotion de leur partis.

La parti de Mohsen Marzouk a ainsi témoigné de sa déception dans un communiqué publié dimanche sur sa page officielle Facebook.

 

“Le mouvement Machrou Tounes exprime sa grande consternation face à ce comportement, considéré comme une atteinte au principe d’impartialité du pouvoir exécutif qu’avait annoncé Youssef Chahed, et une sérieuse infraction aux textes du Document de Carthage qui a mené à la constitution du gouvernement d’union nationale” lit-on dans le communiqué du parti.

Étonnement sur la toile

Les internautes ont eux aussi exprimé leur étonnement et mécontentement à l’égard de la participation du chef du gouvernement à la campagne électorale de Nidaa Tounes.

“Qu’est ce qu’un chef de gouvernement vient faire dans une campagne électorale, alors qu’il doit être impartial vis à vis de toutes les parties”

 

“Le chef du Gouvernement ... Est-ce normal ?!”

 

“Chef de gouvernement ou président de Nidaa Tounes ??”

 

“On s’en fout de la Tunisie, il est temps de faire campagne! Aucun respect!”

 

“L’impartialité dans toute sa splendeur”

 

“Le pays est aux bords de l’implosion, et notre chef du gouvernement

donne de son temps à la campagne électorale de Nidaa ...”

 

La campagne pour les élections municipales, qui avait démarré dans toutes les circonscriptions le 14 avril dernier, a fait couler beaucoup d’encre après les multiples dépassements et bizarreries observés.

Il s’agit des premières élections municipales en Tunisie après la révolution. Elles se tiendront le 6 mai prochain.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.