ALGÉRIE
27/11/2018 12h:55 CET | Actualisé 27/11/2018 12h:55 CET

Abdelkrim Zeghilèche condamné à 2 mois de prison avec sursis et maintenu en détention

Facebook

Le coordinateur du mouvement Mouwatana à Constantine, Abdelkrim Zeghilèche, responsable de la webradio Sarbacane, a été condamné ce mardi 27 novembre 2018 à deux mois de prison avec sursis et une amende de 50.000 Da par le tribunal de Constantine pour diffamation.

Il a toutefois maintenu sous mandat de dépôt dans une seconde affaire sur décision du juge d’instruction, où il est accusé “d”atteinte au président de la république” et “l’exercice d’une activité sans autorisation”, a-t-on appris auprès de Me. Zoubida Assoul. 

La même source, membre du mouvement Mouwatana, a expliqué que cette affaire de diffamation ne concernait aucunement le patron du groupe Ennahar, Anis Rahmani et le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, comme rapporté par plusieurs médias.

La plainte a été déposée par un particulier, un ex-membre de la webradio Sarbacane.

Les autres plaintes, “atteinte à la privée” et “outrage à un fonctionnaire public” ont été abandonnées par le juge, a-t-elle rajouté.

Abdelkrim Zeghileche a été arrêté le 31 octobre à Constantine et placé en mandat de dépôt.