ALGÉRIE
16/04/2015 11h:01 CET | Actualisé 16/04/2015 12h:08 CET

Coup d'envoi de Constantine, capitale de la culture arabe 2015

Constantine, capitale de la culture arabe, c’est parti ! A partir d’aujourd’hui, 16 avril, le Vieux Rocher accueillera pendant une année: pièces de théâtre, festivals internationaux, colloques, expositions, caravanes artistiques, orchestres symphoniques, etc., annonce le programme mise en ligne sur le site officiel de la manifestation.

Après "l’ouverture populaire", hier soir, à travers une Parade de chars, l’ouverture officielle sera célébrée aujourd’hui par le Premier ministre Abdelmalek Sellal attendu en début d’après-midi à Constantine pour présider au lancement de la manifestation "Constantine, capitale de la culture arabe 2015" depuis la nouvelle salle de spectacles du Zénith.

Abdelmalek Sellal procédera aussi, au cours de sa visite, à l’inauguration des palais de la culture Malek-Haddad et Mohamed-Laïd Al Khalifa, entièrement réhabilités et qui abritent, les expositions de toiles du peintre disparu Kamel Nezzar, des manuscrits anciens et des objets du patrimoine artisanal.

LIRE AUSSI: Constantine se pare pour le jour J

Parade

Près de 30.000 personnes ont assisté, hier, au défilé des chars dans les rues de l’antique Cirta, rapporte aujourd’hui l’Agence de presse algérienne APS. Près d’une vingtaine de chars lumineux dédiés aux 22 pays arabes ont sillonné à travers menés par le char de la ville de Constantine, surmonté de maquettes des plus célèbres ponts de la cité bimillénaire.

Après le défilé, les spectateurs ont assisté à un spectacle de lumière projeté sur plusieurs ouvrages d’art et édifices de la ville, tels que le pont suspendu de Sidi M’cid, la passerelle Mellah-Slimane, le viaduc Salah-Bey, le Monument aux Morts, la grande mosquée Emir Abdelkader, la Médersa, le palais de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa et la corniche creusée à flanc de rocher, etc.

Cette première soirée a vu la participation des ministres algériens de la Culture, Nadia Labidi, du Tourisme et de l’artisanat, Noria-Yamina Zerhouni, et de la Communication, Hamid Grine, les ministres de la Culture du Koweït et de Jordanie, l’ambassadeur de France à Alger et le consul général de ce pays à Annaba, ainsi que l’ambassadrice de Finlande et plusieurs diplomates d’Arabie Saoudite étaient également présents.

Pour rappel, la manifestation a été dotée d'une enveloppe de sept milliards de dinars pour la réhabilitation et la construction d'édifices culturels.

LIRE AUSSI:La porte-parole de "Constantine capitale de la culture arabe" claque la porte et dénonce un "clan de prédateurs"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.