ALGÉRIE
11/03/2019 14h:16 CET

Complexe d’El Hadjar : faute de matières premières, le haut fourneau est à l’arrêt

Huffpost MG

Le haut fourneau du complexe sidérurgique Sider El Hadjar d’Annaba est à l’arrêt. Cette “mesure préventive pour sécuriser l’installation en raison d’une insuffisance dans le stock de minerai de fer”, a révélé Chamseddine Maatallah, DG du complexe à l’APS. “Le complexe Sider El Hadjer ne dispose actuellement que d’une réserve de minerai de fer pour  trois jours d’activités  et le fonctionnement du haut fourneau nécessite un stock couvrant 40 jours d’activité”, a-t-il expliqué.

Le complexe est victime de la grève des chemins de fer et le déraillement du train qui assurait le ligne Tebessa-Annaba. “La diminution du rythme de l’acheminement de cette matière depuis les mines d’El Ouenza et Boukhadra dans la wilaya de Tébessa due à  la grève qu’a connue la SNTF et le déraillement signalé sur la ligne de  la voie ferrée, Tébessa-Annaba en passant par Souk Ahras”, a-t-il expliqué .

Le DG annonce que “l’arrêt du haut fourneau sera maintenu jusqu’à la constitution de la réserve nécessaire à son fonctionnement”, mais assure que l’activité de production dans les aciéries se poursuit “normalement”.

Ce n’est pas la première fois que les activités du haut fourneau du complexe sidérurgique sont à l’arrêt. Il a été contraint à suspendre ses activités en janvier et février pendant plusieurs semaines à la suite de la grève des travailleurs, recrutés sur contrat à durée déterminée (CDD) et des inondations qu’a connues la wilaya d’Annaba.

Le complexe Sider-Al Hadjar emploie actuellement 4 500 travailleurs et a atteint, en 2018, une production totale de 700 000 tonnes d’acier.