MAROC
28/03/2019 18h:22 CET | Actualisé 18/04/2019 12h:25 CET

Comment une arnaqueuse russo-allemande s'est offert un voyage de 70.000 dollars à Marrakech

Une histoire folle bientôt adaptée en série par Netflix.

Associated Press

ÉTATS-UNIS - Une histoire si folle qu’elle sera bientôt adaptée en série. Depuis hier à New York se tient le procès d’Anna Sorokin, qui se fait également appeler Anna Delvey. Cette jeune russo-allemande de 28 ans est soupçonnée d’avoir escroqué des “personnes, hôtels et institutions financières”, comme l’explique le site Insider.

Selon les médias nord-américains, Anna Delvey se faisait passer pour une riche héritière allemande et influenceuse, se liant d’amitié avec le who’s who de Manhattan. En réalité Anna Sorokin, de son vrai nom, est née en Russie en 1991 et s’est installée avec sa famille en Allemagne en 2007, comme l’explique le journal américainThe Cut.

Elle prétend également tour à tour que son père est diplomate, magnat du pétrole ou à la tête d’une large entreprise de panneaux solaires. En réalité, comme le rapporte Associated Press, c’est un ancien chauffeur routier.

Une note (très) salée à la Mamounia

Au cours de son procès, qui s’est ouvert mercredi, le procureur s’est particulièrement intéressé à un voyage de la jeune femme à Marrakech. Un voyage au cours duquel cette dernière réserve une suite à la Mamounia, à 6000 dollars la nuit et “offre” à ses amis des suppléments comme des cours de tennis ou des petits déjeuners au bord de la piscine, comme l’a expliqué à Vanity Fair une de ses victimes, Rachel Williams, éditrice photo dans ce même journal.

Le voyage devait être pris en charge par la jeune “héritière”. Cependant, vers la fin de son séjour, Anna se retrouve régulièrement prise à partie par des employés de la Mamounia après que la carte bancaire déposé au check-in a été rejetée. Anna Delvey prétexte alors à son amie un souci avec sa carte et demande à son invitée de payer, lui promettant de la rembourser au plus vite. Rachel Williams accepte, étant sûre que son amie, qui a dépensé sans compter pendant le voyage, va la rembourser au plus vite.

Elle se verra finalement débitée de la lourde somme de 62.000 dollars sur sa carte American Express. Anna Delvey ne lui versera finalement en guise de remboursement que 5000 dollars, rapporte The Cut.

Cette dernière n’est pas la seule à avoir payé un séjour de luxe à son amie au Maroc. Sa personal trainer a également payé la note d’Anna pendant un séjour au Four Seasons de Casablanca, plus un billet première classe pour retourner à New York, rapporte à nouveau The Cut. Comme Rachel Williams, elle espérait un remboursement rapide, mais qui n’arrivera pas.  

275.000 dollars escroqués

Anna Delvey sera finalement arrêtée en 2017 pour escroquerie. Selon Associated Press, en 10 mois, elle a escroqué à diverses personnes et entreprises la somme de 275.000 dollars, rapporte Associated Press. Pour son avocat, cité par la même source, la jeune femme ne faisait “qu’exploiter un système facilement impressionné par les paillettes et le glamour”.

Cette dernière sera également expulsée des Etats-Unis quelle que soit l’issue du procès, pour avoir dépassé la durée de validité de son visa, explique l’agence de presse américaine.

Cependant elle ne risque pas d’avoir de problèmes financiers pour bien longtemps, ayant récemment vendu son histoire à la papesse de la télévision américaine Shonda Rhimes, à qui l’on doit des succès comme Grey’s Anatomy, Scandal, ou encore How to get away with murder. Une série qui sera diffusée sur la plateforme de streaming Netflix. Selon Variety, des actrices comme Jennifer Lawrence ou Margot Robbie auraient exprimé un intérêt pour le rôle. Reste à savoir si les épisodes marrakchis et casablancais y seront relatés...