TUNISIE
30/05/2019 12h:00 CET

Comment décorer un magnifique gâteau même lorsqu’on n’a aucun talent artistique

Un gâteau glacé n’a pas besoin d’être parfait pour être succulent. Ces pros de la pâtisserie nous livrent leurs astuces.

AMANDA FABER
Inutile d’être un grand chef pâtissier pour confectionner des gâteaux alléchants tout en laissant libre cours à sa créativité.

ALIMENTATION - Quand j’étais pâtissière, je créais chaque jour des centaines de pâtisseries. Mais j’ai un aveu à vous faire: les gâteaux appétissants d’Instagram m’intimident. J’ai beau savoir préparer une fournée de scones irréprochables, pétrir sans faillir une pâte pour confectionner des pains parfaits, et former de belles nattes pour obtenir une jolie croûte tressée, je suis absolument nulle en décoration de gâteaux.

Mais tout n’est pas perdu pour celles et ceux qui, comme moi, sont absolument incapables de réussir un glaçage. Inutile d’être un grand chef pâtissier pour confectionner des gâteaux alléchants tout en laissant libre cours à sa créativité. Ci-dessous, des pros de la pâtisserie dévoilent leurs méthodes testées, approuvées et accessibles mêmes aux novices absolu(es).

AMANDA FABER
Avec de la créativité (et quelques ustensiles), il est possible de transformer un gâteau raté en une véritable œuvre d’art abstrait.

Quand simplicité rime avec beauté

Il faut commencer facile. Puisque fabriquer des fleurs en sucre requiert de la technique, Miriam Milord, propriétaire de la pâtisserie BCakeNY, suggère plutôt d’utiliser des fleurs fraîches.

“Surfer sur la vague des gâteaux au naturel – qui n’ont pas besoin d’un glaçage parfait – peut être une bonne option pour les novices qui souhaitent créer de jolies choses sans trop se casser la tête”, conseille Miriam, qui a créé de superbes pièces pour des stars telles que Rihanna, Michael B. Jordan, Cardi B, Mariah Carey ou Jay-Z.

 

Pour débuter, la crème au beurre, c’est le meilleur!

Mélange de lait, de sucre glace et de beurre, la crème au beurre est une valeur sûre comparée à un fondant ou à un glaçage à base de meringue. C’est en tout cas l’avis de Maggie Austin, pâtissière connue dans le monde entier pour ses gâteaux de mariage, et autrice du livre Maggie Austin Cake:Artistry and Technique (Les gâteaux de Maggie Austin: l’art et la technique).

“C’est plus sûr et moins exigeant”, explique-t-elle.

Si vous utilisez des ingrédients hautement périssables, comme la crème fouettée, elle prévient: “Vous vous embarquez dans quelque chose qui risque d’être assez stressant, car vous n’avez pas beaucoup de marge de manœuvre [en termes de temps].”

THIDA BEVINGTON
Inutile d’acheter des ustensiles sophistiqués pour décorer un beau gâteau. Du matériel scolaire (une règle, par exemple) et d’autres objets du quotidien font tout aussi bien l’affaire.

Tout est une question de timing

“Rien ne sert de se presser. Assurez-vous simplement de réserver assez de temps pour la décoration”, conseille Thida Bevington, gourou de la pâtisserie. Il faut parfois trois à quatre heures pour former une première couche de chapelure sur un gâteau, laisser refroidir, ajouter une deuxième couche de glaçage, lisser le tout avec une spatule, laisser refroidir de nouveau, puis terminer la décoration en dessinant de simples motifs avec une poche à douille.

N’oubliez pas que le temps vous est compté. Selon les normes de sécurité alimentaire, la plupart des glaçages doivent être conservés au frais ou consommés sous quelques heures. Aux États-Unis, le service d’inspection en sécurité alimentaire du ministère de l’Agriculture recommande de ne pas laisser un gâteau glacé à l’air libre plus de deux heures.

Une fois sortis du four, il faut au moins une heure (parfois deux) pour que la plupart des gâteaux redescendent à température ambiante. Ensuite, il convient d’envelopper chaque couche dans de la cellophane et de les mettre au réfrigérateur (même toute une nuit). Vous pouvez aussi laisser votre gâteau reposer à température ambiante, puis le mettre au frais avant et après la décoration, sans quoi vous risquez de vous retrouver avec un gâteau qui tombe en miettes ou un glaçage fondu en partie.

Exercez-vous sur une plaque avant d’essayer sur un gâteau

La poche à douille, c’est nouveau pour vous? Ne vous lancez pas directement sur le gâteau que vous vous apprêtez à servir. Recouvrez une plaque de papier cuisson et mettez vos talents à l’épreuve.

Selon Thida Bevington, une poche à douille épaisse risque moins de faire des “pâtés”, mais les préférences varient en fonction de la poigne et du niveau de maîtrise. Il existe également une grande variété d’embouts, mais ne vous laissez pas submerger par ce large choix. Prenez-en quelques-uns pour vous exercer et trouver comment parvenir au résultat souhaité.

THIDA BEVINGTON
Testez vos talents de décoration sur une feuille de papier cuisson avant de le faire sur votre gâteau

“Il peut être utile de découper la décoration en plusieurs composantes”, explique Amanda Faber, coanimatrice de Flour Hour, célèbre podcast américain de pâtisserie, et lauréate de la 2e saison de l’émission “The Great American Baking Show”. “Faites des glaçages, jouez avec votre poche à douille sur du papier cuisson, continuez à vous entraîner et à vous amuser.”

Lorsque votre dessin sera au point, vous pourrez le reporter sur votre gâteau. Si vous créez plusieurs pièces, comme des fleurs en crème au beurre, vous pouvez les former sur des clous recouverts de papier cuisson avant de les transférer sur un plat ou une plaque, puis les conserver plusieurs jours au congélateur.

Recyclez des objets du quotidien en outils de décoration

“Même ce qui n’est pas prévu à cet effet peut servir pour décorer des gâteaux”, reprend Maggie Austin. “Assurez-vous simplement d’utiliser du matériel de qualité alimentaire, que vous aurez convenablement nettoyé au préalable.”

Inutile d’acheter des ustensiles de compétition. “Certaines fournitures scolaires peuvent être très utiles en pâtisserie”, conseille Miriam Milord. Elle recommande notamment d’utiliser une règle pour marquer les bords d’un gâteau à mi-hauteur avec un couteau (les cure-dents font tout aussi bien l’affaire) afin de pouvoir le couper dans la longueur en deux parties égales.

Pour décorer un gâteau, Thida Bevington aime elle aussi piocher dans les trousses d’écoliers. Elle préfère se servir d’une règle ou d’une équerre plutôt que d’une raclette ou d’une spatule pour lisser la couche de glaçage finale. Une autre astuce consiste à renverser un verre à vin, recouvrir d’un carré de papier cuisson le dessous de la base (qui est désormais orienté vers le haut), et s’en servir comme d’un clou pour créer des fleurs en crème au beurre, en faisant tourner le verre.

Bien sûr, il y a des indispensables dont certain·e·s pâtissier·ère·s ne peuvent se passer. “Ma spatule coudée est ma troisième main”, nous confie Amanda Faber. Elle préfère les petits modèles, pas plus de 13cm, qui permettent de former des torsades voluptueuses et de faire des mouvements fluides au moment du glaçage.

À mesure que vous développerez votre propre style, soyez indulgent·e envers vous-même et n’ayez pas peur de tester de nouvelles choses. Bien des personnes regardent Instagram en se disant qu’elles sont loin d’être à la hauteur mais, comme le conseille Thida Bevington: “Lancez-vous!”

De la même façon, “certain·e·s passent beaucoup de temps à donner l’impression que tout est parfait et facile” ajoute Miriam Milord. “Ne vous fiez pas aux apparences. Ces gens-là se sont sûrement entraînés pendant dix ans.”

Cet article, publié sur Le HuffPost américain, a été traduit par Typhaine Lecoq-Thual pour Fast ForWord.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.