MAROC
10/01/2019 16h:27 CET

Cinq soldats israéliens arrêtés pour avoir passé à tabac deux prisonniers palestiniens

Ces derniers s’en seraient pris aux deux Palestiniens par représailles.

Menahem Kahana

ISRAËL - Quatre soldats et un commandant de l’armée israélienne auraient été arrêtés pour avoir passé à tabac deux Palestiniens en détention, rapporte le journal Times of Israël, citant des sources militaires.

Selon la même source, les deux Palestiniens ont été arrêtés à Ramallah, alors que l’armée tentait de localiser l’homme responsable la semaine dernière d’une fusillade ayant visé un bus dans lequel se trouvaient des soldats du bataillon Netzah Yehuda. Une attaque qui a fait deux morts parmi les soldats.

Les cinq soldats arrêtés faisaient partie de ce bataillon. L’armée affirme ainsi que ces derniers s’en sont pris aux deux Palestiniens en représailles de cette fusillade.

Un bataillon spécial

Selon Haaretz, un des prisonniers a été si violemment battu qu’il n’a même pas pu être interrogé et a du recevoir des soins médicaux. Les soldats arrêtés ont été traduits ce jeudi 10 janvier devant le tribunal militaire pour une audience, rapporte la même source.

Composé exclusivement de jeunes hommes issus de la communauté d’ultra-orthodoxes, le bataillon du Netzah Yehuda ne se mêle pas aux femmes dans l’armée et bénéficie de périodes dédiées à la prière et l’étude de la Torah, explique la presse israélienne.

Ce bataillon est régulièrement au coeur de polémiques en Israël. Comme le rappelle Times of Israël, des soldats issus du Netzah Yehuda ont dans le passé été arrêtés ou condamnés pour torture ou abus de prisonniers palestiniens.