MAROC
09/08/2019 10h:18 CET

Cindy Crawford jugée "trop âgée" pour se montrer en bikini sur Instagram

Elle a 53 ans, elle est sublime mais subit l’âgisme...

AGE - Elle est l’un des top-modèles emblématiques des années 1990 et elle a prouvé ce mercredi 7 août, en publiant une photo d’elle en bikini, qu’elle était toujours aussi bien sans peau, vingt ans plus tard.

Vêtue seulement d’un bikini, d’un chapeau et d’une paire de lunettes de soleil, Cindy Crawford, 53 ans, a provoqué l’émoi sur son compte Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

A little bit of lake light ✨🇨🇦

Une publication partagée par Cindy Crawford (@cindycrawford) le

Sur le réseau social, Cindy Crawford est suivie par plus de 4,2 millions de personnes. La majorité des commentaires sous sa photo sont bienveillants. “Magnifique”, “Le meilleur mannequin pour la vie”, “Encore incroyable”. Mais que seraient les réseaux sociaux sans les “haters” et les commentaires désobligeants.

Parmi eux, beaucoup de critiques sur son âge et le fait de s’assumer en maillot de bain. “J’ai l’impression qu’elle vit dans le passé... et oublie de vivre aujourd’hui avec son âge... car on ne peut pas être et avoir été” ou encore “Tu es vieille maintenant. Je ne pense pas que tu vives dans le présent”.

Voir cette publication sur Instagram

@portermagazine #THEEDIT

Une publication partagée par Cindy Crawford (@cindycrawford) le

Mais la mannequin ne semble pas touchée pour autant par ces messages malveillants.

Récemment, elle a posé nue pour le nouveau livre du photographe Russell James, Angels. Dans une interview avec PorterEdit , Crawford a expliqué son raisonnement au moment de décider de se dévêtir ou non pour prendre la pose:

 

“Une partie de la raison pour laquelle j’ai voulu le faire, était le fait que je me demandais, à quel âge est-ce que la nudité n’est plus belle? Y a-t-il une date limite de vente pour nous?”.

Les stars touchées par l’âgisme

Les réactions que suscitent les photos de Cindy Crawford relèvent de ce qu’on appelle “l’âgisme”, “le fait d’avoir des préjugés ou un comportement discriminatoire envers des personnes ou des groupes en raison de leur âge”, explique OMS

Et Cindy Crawford n’est pas la seule à en faire les frais. Dernièrement Heidi Klum, a répondu aux critiques la jugeant “trop âgée” après avoir posé en lingerie pour la campagne Intimates.

“Parfois les gens disent ‘T’as 44 ans, tu vas en avoir 45. Pourquoi ne passes-tu pas le relais à quelqu’un d’autre ?’ Mais je me dis qu’il y a beaucoup de femmes de mon âge, de 50, 60, 70 ans. Alors, a-t-on une date de péremption ? Ne peut-on plus se sentir sexy ? Je me sens sexy”, expliquait-elle sur le plateau de l’émission D’Ellen Degeneres.

Madonna est sans appel, la star la plus critiquée sur sa façon d’être par rapport à son âge. A 60 ans elle continue à jouer les provocatrices. Elle ne s’en cache pas et ne s’en lasse pas.

En 2018, elle sortait son 14e album, Madame X et en profitait pour se confier au magazine The Cut sur l’âgisme qu’elle subit: “On a toujours essayé de me réduire au silence, pour une raison ou pour une autre. On m’a dit que je n’étais pas assez jolie, que je ne chantais pas assez bien, que je n’étais pas assez talentueuse. Et maintenant, c’est parce que je ne suis pas assez jeune. Je me retrouve à combattre l’âgisme parce qu’on me punît d’avoir eu 60 ans”.

Il est temps d’ouvrir les yeux sur cette discrimination: d’ici 2030, le nombre de personnes dans le monde âgées de 60 ans ou plus devrait croître de 56% et concerner 1,4 milliard d’individus. Et d’ici 2050, la population mondiale des personnes âgées devrait avoir plus que doublée (2,1 milliards).

Cet article a été initialement publié sur le HuffPost France.