MAROC
20/11/2015 13h:55 CET | Actualisé 20/11/2015 13h:57 CET

"La réhabilitation des cimetières juifs du Maroc" présenté au Museum Modern Art de New York

Flickr

CULTURE - Après l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris, l’ouvrage " La réhabilitation des cimetières juifs du Maroc - Les maisons de la vie" a été présenté jeudi au Museum Modern Art à New York. L’occasion de faire connaitre au public New yorkais cette oeuvre qui répertorie les 167 cimetières juifs réhabilités sous l’impulsion de Mohammed VI depuis 2010.

Ce livre, qui fait suite à une décision du roi de "sauvegarder tous les lieux de culte, les cimetières et les sanctuaires du Maroc", rend compte de cette opération de réhabilitation qui s'est étalée de 2010 à début 2015. La direction de cet ouvrage avait notamment été confiée à Serge Berdugo.

LIRE AUSSI:

L'ambassadeur itinérant du roi Mohammed VI et secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc, présent à New York, a souligné jeudi que cette opération a permis de "restaurer un élément essentiel de l'héritage juif du Maroc". Il a aussi rappelé que la nouvelle Constitution stipule que l'identité nationale du Maroc est "forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, s'est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen".

Le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, est pour sa part revenu sur "l'apport des juifs marocains au patrimoine judaïque universel, notamment dans les domaines de la théologie, de la philosophie et de la littérature". Et d’ajouter que l’ouvrage est "une célébration de la mémoire, de la vie et de la mort" et "une invitation à revisiter le patrimoine juif".

L'ambassadeur du Maroc à Washington Rachad Bouhlal, et l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies Omar Hilale, étaient également présents.

L’ouvrage est classé dans la catégorie des Beaux-Livres, grand format (151 pages). En préambule, un texte écrit par vingt-sept grands rabbins juifs marocains vivant dans une dizaine de pays.

En février dernier, quelques jours après sa publication, il avait été présenté à l’Institut du monde arabe (IMA) en présente de la princesse Lalla Meryem, le Premier ministre français Manuel Valls et le président de l’IMA Jack Lang.

Galerie photo Ces hommes d'influence juifs marocains Voyez les images