27/02/2019 10h:02 CET | Actualisé 27/02/2019 10h:02 CET

CIH Bank veut révolutionner les services bancaires via son application mobile

Encaisser des chèques ou payer à l'étranger depuis son mobile... de nombreuses fonctionnalités promises par la banque en 2019.

Tim Robberts via Getty Images

Le petit monde de la banque et de la finance s’est réuni à Casablanca, vendredi 22 février, pour les résultats annuels du groupe CIH Bank. L’occasion pour Ahmed Rahhou, fraîchement nommé ambassadeur auprès de l’Union européenne, de présenter son dernier bilan en tant que PDG de la banque et d’annoncer les innovations pour l’année 2019. Des innovations qui s’annoncent révolutionnaires dans le secteur du service bancaire marocain. 

CIH Bank n’aura pas chômé en 2018. Grâce au grand chantier opéré en interne et aux stratégies de diversification et d’innovation, la banque a augmenté son produit net bancaire (PNB) de 10,5% en glissement annuel, atteignant ainsi un niveau record de 2,25 milliards de DH, et un total bilan consolidé établi à 64,9% de milliards de DH, en progression de 21,1% par rapport à 2017. “Ces performances sont le fruit de tous les chantiers engagés par CIH Bank depuis quelques années. Aujourd’hui, l’innovation est notre maître mot. Le succès de nos offres, en particulier auprès des jeunes, est remarquable” s’est félicité Ahmed Rahhou, devant une salle archi-comble. 

Toujours plus d’innovation digitale

Il faut dire qu’au-delà des très bons résultats de la banque, c’est à l’application mobile que reviennent tous les mérites. En 2018, 60% des clients sont passés par le mobile pour effectuer des opérations courantes et 75% des virements se sont faits en ligne. La banque digitale sur smartphone a même enregistré 4 millions de connexions par mois et permet aux clients de suivre leur compte en temps réel, d’être prévenus par sms de chaque mouvement sur le compte, retirer de l’argent sans carte sur n’importe quel guichet CIH Bank, payer leurs factures, leurs impôts et communiquer avec leur responsable de compte par messagerie sécurisée. Surtout, 35.000 nouveaux clients ont créé leur compte en 2018 depuis le site internet dédié sans se déplacer en agence, a relevé Rahhou.

Si le banquier-ambassadeur ne s’est pas prononcé au sujet de son départ, il a toutefois esquissé les grandes lignes de cette année, promettant davantage d’innovations digitales à la pointe des dernières technologies modernes pour 2019. Des projets réalisés par de jeunes entrepreneurs marocains auxquels CIH Bank a fait appel dans le cadre de l’initiative “Open innovation” et qui indiquent que le slogan “banque de demain” n’était pas qu’une simple promesse. 

Depuis l’application, il sera désormais possible d’effectuer des remises de chèque sur mobile grâce au service “Digichèque”. Le principe est simple: au lieu de vous rendre en agence pour encaisser un chèque, vous le scannez depuis n’importe où avec la caméra de votre smartphone. “L’image est alors transférée à une unité de traitement digitale qui effectue de manière automatisée le traitement qui se fait habituellement en agence”, a expliqué Souhail Benhamou, le jeune entrepreneur qui a développé cette solution. 

L’encaissement sera immédiat pour les chèques CIH Bank et dès réception des fonds pour les chèques des banques confrères. “La réglementation nous oblige encore à récupérer le chèque. Et là la solution est simple: vous mettez le chèque dans une enveloppe et le déposez dans la boite aux lettres de l’agence. Et ce le temps que la réglementation permette de garder le chèque chez vous”, souligne Ahmed Rahhou.

Faciliter les opérations

Pour les commerçants, une solution de certification de chèques à distance sera bientôt offerte, sous le nom “e-cert”, et promet un service de paiements de chèques sécurisé. Le commerçant qui reçoit un chèque de son client le scanne via un mobile et peut vérifier instantanément la disponibilité des fonds sur le compte de l’émetteur du chèque. 

Parmi les autres nouveautés, le service de paiement mobile à l’étranger via le “wallet wepay” sera disponible avant la fin de ce semestre, a promis Rahhou. Le transfert d’argent pour les étudiants à l’étranger sera également possible via mobile avec réception des fonds dans la journée dès cette année.

Quant au service de virement interbancaire instantané, qui est déjà possible entre comptes CIH Bank, il s’élargit désormais aux comptes CFG Bank. “Une avant-première qui pourrait vite se généraliser dans le secteur”, a indiqué le PDG au sujet du partenariat avec CFG Bank qui “montre bien qu’on peut collaborer entre banques. Bank Al Maghrib a fait justement de l’instantanéité des virements un projet de place. On espère que la pratique se généralisera avec toutes les banques avant la fin de l’année”. 

Pour les clients qui désirent changer d’agence gestionnaire de leur compte, l’opération pourra s’effectuer en ligne depuis l’application ou le site immédiatement. Le client gardera le même numéro de compte, la même domiciliation de salaire et les mêmes prélèvements, promet la banque. Le top management a également rappelé, lors de la conférence, les différentes fonctionnalités déjà possibles depuis l’appli, à savoir: modifier son plafond de retrait par carte, gérer sa dotation touristique et e-commerce avec des transactions qui s’affichent en temps réel et un solde en devises qui s’actualise instantanément. 

Les cartes multiservices de la banque sont les grandes favorites des clients, rappelle la banque. Elles permettent de payer au Maroc, à l’étranger ou sur internet sans changer de carte et ont permis à CIH  de devenir leader en matière de transactions par carte à l’étranger avec plus de 600.000 cartes actives et 1,8 millions de transactions à l’international. 

Grâce à ces nouveautés, CIH Bank a attiré 315.000 nouveaux clients en 2018 avec le placement de 510.000 produits avec des gammes pour tous (Club Sayidati et Sayidati pro pour les femmes par exemple). En 2019, elle espère exploser les chiffres et s’imposer comme la banque au service de tous et de l’avenir.