ALGÉRIE
21/08/2019 09h:48 CET

CHU de Mustapha Pacha: une bénévole accusée de diffamation pour avoir dénoncé le traitement réservé à un patient

Une bénévole associative ne se doutait sûrement pas qu’elle comparaîtrait devant le Procureur de la République pour avoir essayé de venir en aide à une personne sans domicile fixe, laissée pour compte dans les couloirs du CHU de Mustapha Pacha.

Nardjes Asli, actrice et membre de l’association “Le coeur sur la main”, est accusée de “diffamation” et d’avoir “filmé dans un lieu public sans autorisation” suite à une plainte déposée par le DG de cet établissement hospitalier. 

Dans un Live Facebook publié lundi 19 août, Nardjes Asli a dénoncé l’état dans lequel se trouvait un patient, Mohamed, 56 ans, abandonné depuis 6 jours dans les couloirs du CHU, sans aucune prise en charge médicale. 

Dans la vidéo, la bénévole montre l’état calamiteux du patient avant d’interroger son épouse, qui a fait savoir que le couple attend depuis une semaine l’admission du patient.

Nardjes Asli a profité de ce live pour appeler d’autres personnes à se mobiliser au profit de ce malade.

Mohammed a finalement été admis au service des soins palliatifs, à la salle de décochage, non sans difficultés, selon un autre membre de la même association. Son épouse a été placée dans un centre de “SOS femmes en détresse”, apprend-on de même source. 

Hier, Nardjes Asli a été interpellée par les services de sécurité avant d’être relâchée tard dans la soirée, avec un ordre à comparaître ce mercredi devant le Procureur de la république. 

Elle est accusé, par le directeur du CHU, Abdeslam Benana, de diffamation et d’avoir filmé sans autorisation.