LES BLOGS
11/07/2018 18h:26 CET | Actualisé 11/07/2018 18h:26 CET

Chers ministres, accordez vos violons!

Parents et bacheliers galèrent depuis des jours dans les étrennes de l’administration tunisienne en raison d’une absence totale de coordination.

Cette année, il a été délivré des diplômes de baccalauréat avec un QR-Code, ce que nous avons trouvé génial, au départ, puisqu’il protège des falsifications d’une part et dispenserait les élèves des fardeaux des copies conformes, etc, d’autre part. Ce QR-Code offrirait toutes les garanties d’authenticité et permettrait d’utiliser le diplôme comme étant un document officiel sans avoir recours à une légalisation quelconque. Certes, introduire de la technologie numérique dans ce monde chaotique ne peut être que bénédiction. Cependant, nous retombons très vite sur pieds et nous assistons à un cirque à la tunisienne où les jongleurs ne savent pas quoi faire avec leurs mains ni leurs pieds.

 

Une absence totale de coordination entre les différentes instances est observée. Nous avons été confrontés à une toute autre réalité. Ces diplômes bac 2018 ne sont pas reconnus, jusqu’à ce jour, par le ministère des Affaires étrangères! Ils ne sont pas, non plus reconnus par certaines mairies (pour certifier des copies conformes. Eh oui! il s’avère qu’il ne dispensent pas des copies conformes). Les bacheliers sont pris en otage par des irresponsables des deux ministères (Education et Affaires Etrangères), qui manquent de cran pour prendre l’initiative et oser dénouer la situation. Les parents sont désabusés par cette atmosphère complètement cacophonique. Et pendant ce temps, l’horloge tourne et la date limite pour certaines inscriptions auprès des Ambassades approche à grande vitesse.

Quand nous dispenseriez-vous de ce tourbillon vertigineux des procédures administratives? Quand vous vous désabonneriez-vous de “doucement le matin pas trop vite le soir”? Quand vous engageriez-vous à déléguer en cas d’absence? Bref, quand jouerez-vous la même partition?

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.