ALGÉRIE
15/11/2015 14h:34 CET | Actualisé 15/11/2015 14h:35 CET

Un chercheur algérien invente un détecteur de stress dans la fréquence cardiaque

Facebook

Benosmane Mourad Mohamed, enseignant chercheur dans le domaine biomédical au Centre universitaire Belhadj Bouchaib de la wilaya Ain Temouchent (CUAT), s’est qualifié pour la finale d’un concours international au Qatar pour avoir inventé un appareil "analyseur de stress", a rapporté samedi 14 novembre l'APS.

Cette invention dissocie l'augmentation de la fréquence cardiaque engendrée par les contractions musculaires de celle causée par des anomalies, notamment psychologiques.

Cette invention, brevetée en 2014, élimine dans les enregistrements les pulsations suscitées par les mouvements du corps de celles relatives à une anomalie, cardiaque ou psychologique, et détecter ainsi d’éventuelles pathologies, a expliqué Dr Benosmane, rapporté par la même source.

Marié et père de deux enfants, Benosmane, qui a été recruté fin 2014 au CUAT après quatre années comme enseignant vacataire à l’université de Tlemcen, enseigne actuellement "le traitement du signal médical" et "les techniques d’instrumentation médicale".

La finale de ce concours international des inventions est prévue pour vendredi 20 novembre, précisé la même source.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.