MAROC
02/06/2018 16h:27 CET | Actualisé 02/06/2018 16h:28 CET

Chassé de la maison de ses parents par un juge, ce trentenaire appelle la police... pour des Lego

Une étrange saga familiale...

The Associated Press

INSOLITE - Michael Rotondo, un trentenaire sommé par un juge de quitter la maison de ses parents, a finalement quitté le nid vendredi.

Le déménagement ne s’est pas fait sans heurt. Le fils de Mark et Christina Rotondo a téléphoné à la police. Son père l’empêchait d’aller chercher les Legode son fils de huit ans qu’il croyait avoir laissé au sous-sol, a rapporté The Post-Standard of Syracuse.

Son père lui avait proposé de chercher pour lui les objets oubliés et d’aller lui donner plus tard. Insatisfait de cette proposition, l’homme a appelé la police.

Lors de l’arrivée des autorités, les jouets avaient été retrouvés, selon BBC News.

Il a expliqué aux médias qu’il se battait pour la garde de son fils.

Michael Rotondo a quitté la maison de ses parents pour aller s’établir dans un Airbnb de Syracuse. Il prévoit ensuite aller habiter avec un cousin éloigné, selon CBC News.

Ses parents s’étaient récemment tournés vers la justice après avoir demandé pendant plusieurs mois, sans succès, à leur fils de quitter leur maison de Camillus. Ils estimaient qu’à l’âge de 30 ans, il pouvait se débrouiller seul.

Lors d’une audience à la Cour suprême de l’État de New York, le fils n’a pas nié que ses parents voulaient le mettre dehors, mais a demandé à bénéficier d’un délai de six mois, se basant sur un précédent jugement concernant l’entraide familiale.

Le juge lui avait rappelé que ses parents, propriétaires de la maison, avaient le droit de choisir qui y habitait.

Cet article a initialement été publié sur le HuffPost Quebec.