MAROC
15/05/2015 06h:44 CET | Actualisé 15/05/2015 06h:45 CET

Charlie Hebdo: Zineb El Rhazoui "choquée et scandalisée" par sa mise à pied

Capture d'écran

CHARLIE HEBDO - Membre de la rédaction de l'hebdomadaire satirique victime des attentats du 7 janvier, la journaliste marocaine Zineb El Rhazoui vient d'être mise à pied.

Mercredi 13 mai, elle a reçu "un courrier de la direction la convoquant à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave" selon Le Monde.

Zineb El Rhazoui, indignée, s'étonne qu'"une direction qui a bénéficié d’autant de soutien après les attentats de janvier fasse preuve d’aussi peu de soutien envers un de ses salariés, qui est sous pression comme tous dans l’équipe et fait l’objet de menaces", rapporte le journal.

La journaliste explque qu''on ne peut pas reprocher aux gens d’aller mal", après la tragédie qui a frappé la rédaction, les menaces de mort qui l'assaillent depuis, elle et son mari, sans compter la protection policière qui, de fait, ne lui permet pas d'avoir un quotidien normal et donc de travailler correctement.

Le chroniqueur et médecin, Patrick Pelloux, qui s'était rendu le premier sur les lieux du drame a tout de suite témoigné son soutien à Zineb El Rhazoui.

"On est tous encore en train de gérer l’après-attentat. Convoquer des membres de l’équipe qui sont encore dans des souffrances incroyables, c’est méchant et déloyal." a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.