TUNISIE
14/11/2018 20h:31 CET

Chaque jour, 50 bébés prématurés naissent en Tunisie

En Tunisie, plus de 20 000 bébés naissent chaque année prématurément

Kwangmoozaa via Getty Images

En Tunisie, près de 50 bébés naissent chaque jour prématurément, avant huit mois et demi de grossesse. C’est ce qu’a révélé Zahra Ben Said Marrakchi, cheffe de service de Néonatologie et de Réanimation Néonatale à l’hôpital Charles Nicolle de Tunis. 

Selon ses statistiques, près de 20 mille naissances prématurées sont enregistrées annuellement en Tunisie. Un chiffre accablant qui reflète la croissance constatée du nombre de ces derniers au cours de cette dernière décennie.

À l’échelle internationale, 15 millions de nourrissons sont nés prématurés et encourent un risque élevé de complications à court et à long terme.

En effet, une naissance prématurée demande plus d’attention et entraîne beaucoup de risques chez les nouveau-nés, notamment des problèmes de coeur, respiratoires et cérébraux. “Elle demande donc une surveillance plus adaptée”, note-elle.

Mais pourquoi les accouchements prématurés ont augmenté en Tunisie?

D’après Dr Marrekchi, plusieurs facteurs contribuent à un accouchement prématuré, comme la cigarette et l’alcool. Elle a précisé que l’âge avancé ou trop jeune de la mère pourra également provoquer une naissance prématurée.

“Si une femme avait déjà subi un accouchement prématuré, le risque d’en avoir un autre augmente” ajoute-t-elle. 

PR Factory

La cheffe de service a indiqué, par ailleurs, que les grossesses gémellaires présentent plus de risques que les grossesses classiques. “Avec les techniques de fécondations in vitro, les grossesses gémellaires ont nettement augmenté en Tunisie” précise-t-elle. 

Parmi les autres causes possibles d’accouchement prématuré, elle a évoqué les conditions socio-économiques défavorables, le stress et le rythme de vie accéléré.

Le 17 novembre, journée mondiale de la prématurité

La date du 17 novembre 2009 a été retenue pour célébrer la première journée mondiale de la prématurité, a fait savoir Dr Marrakechi. 

C’est une occasion, selon elle, pour parler de ces naissances prématurées, de sensibiliser et améliorer la prévention de la prématurité. 

Cette journée célébrée depuis quelques années en Tunisie permet de se pencher sur ces bébés dont la vie ne tient parfois qu’à un fil, et dont les soins en maternité sont très spécifiques, a-t-elle conclu.

LIRE AUSSI:

Tunisie - Mortalité infantile: Un bébé sur 123 décède moins d’un mois après sa naissance

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.