MAGHREB
29/03/2014 05h:37 CET | Actualisé 29/03/2014 10h:05 CET

5 morceaux célèbres à la sauce orientale (VIDÉOS)

Capture d'écran/Youtube
Ces chansons-là, vous les avez probablement déjà écouté, passé et repassé en boucle, et même entonné à tue-tête, parfois jusqu’à saturation.

Ces chansons-là, vous les avez probablement déjà écoutées, passées et repassées en boucle, et même entonnées à tue-tête, parfois jusqu’à saturation.

Et quand un tube cartonne, les reprises pullulent sur le net.

Versions reggae, instrumentales, tristes (avec le "Happy" mélancolique de Woodkid par exemple), électro, a capella… les internautes du monde entier débordent d’imagination et de créativité pour le meilleur... et pour le pire.

L’occasion pour le HuffPost Maghreb de vous dénicher cinq reprises orientales de morceaux célèbres, à (re)découvrir autrement:

"Alors on chte7!", par Stromae

En 2012, Stromae avait conquis le public marocain en interprétant une version "locale" de son tube "Alors on danse". Il y a quelques semaines, la vidéo a refait son apparition sur les réseaux sociaux et plaît visiblement toujours autant.

Get Lucky

Vous avez forcément déjà entendu ce morceau des Daft Punk, élu meilleur enregistrement de l'année à la 56ème cérémonie des Grammy Awards. Mais connaissez-vous ces versions-là?

Lorsque les platines laissent place aux instruments arabes, voici le résultat avec le DJ égyptien Pretentious, et le groupe tunisien Black Chords Feat. Fahmi:

La Symphonie de Mozart version orientale

Mozart non plus n’échappe pas au phénomène! La preuve, avec cet orchestre.

Smooth criminal

Ahmed Alshaiba, jeune musicien yéménite, est fan de Michael Jackson et du Oud. Il a donc décidé de réinterpréter cette chanson du Roi de la pop à sa façon.

Hotel California

"Hotel California" du groupe The Eagles est sortie en 1976 et a depuis été reprise des centaines de fois. Le magazine Rolling Stone l’a d’ailleurs classé parmi les 500 plus grandes chansons de tous les temps.

En 2010, une version aux sonorités arabes a été publiée sur le net: