ALGÉRIE
12/04/2018 08h:18 CET

Championnats d'Afrique 2018 de Judo: l'Algérie avec 19 athlètes à Tunis

GLYN KIRK via Getty Images

 Le judo algérien sera représenté par dix-neuf judokas (10 messieurs et 9 dames) aux Championnats d’Afrique “seniors”, prévus du 12 au 15 avril à Tunis (Tunisie), a appris l’APS auprès du directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne de judo (FAJ), Salim Boutabcha.

Chez les messieurs, la Direction technique nationale (DTN) de la FAJ a décidé d’engager : Salim Rebahi (-60 kg), Houd Zourdani (-66 kg), Nourine Fethi (-73 kg), Ismaïl Mohamed Ali Akacha (-81 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyacoub (-100 kg), Billel Belhimer (-100 kg), Mohamed-Amine Tayeb (+100 kg), Nadjib Temmar (+100 kg) et Mohamed Sofiane Belreka dans la catégorie “Open”.

Chez les dames, la DTN a sélectionné Hadjer Mecerrem (-48 kg), Meriem Moussa (-52 kg), Faiza Aïssahine (-52 kg), Yamina Halata (-57 kg), Amina Belkadi (-63 kg), Imene Agouar (-63 kg), Souad Bellakehal (-70 kg), Kaouthar Ouallal (-78 kg), Sonia Asselah (+78 kg).

″Nous avons donné la priorité aux champions d’Algérie, alors que les remplaçants sont les champions d’Afrique de l’an dernier. Cette échéance permettra à la DTN d’évaluer nos judokas avant d’aborder les prochains Jeux méditerranéens prévus à Tarragone l’été prochain″, a indiqué à l’APS, Boutabcha.

Selon la même source, la liste des judokas algériens qui prendront part aux championnats du monde, sera finalisée à l’issus des rendez-vous tunisien et espagnol.

″Après le déroulement des championnats d’Afrique et les Jeux méditerranéens, nous dévoilerons la liste des athlètes algériens qui défendront les couleurs nationales aux championnats du monde. Il faut savoir que ces championnats d’Afrique ne sont pas qualificatifs pour les Jeux olympique 2020″, a t-il précisé.

Interrogé sur les objectifs du judoka algérien en terres tunisiennes, le DTN a affirmé que les Algériens viseront le podium  ″par équipes″ et le maximum de médailles en ″⁣individuel″⁣.

″Nous visons le podium par équipes et essayé de rafler le maximum de médailles en individuel. Ces championnats s’annoncent difficiles surtout par rapport aux coulisses et à l’arbitrage. Nous allons faire de nôtre mieux pour représenter dignement les couleurs nationales ″, a  t-il dit.

Pour bien aborder cette échéance continentale, les équipes nationales ont pris part à des stages de préparation en Algérie.

″Les seniors messieurs ont participé à un stage de préparation à Médéa durant  20 jours sous la conduite des entraineurs nationaux Ben Yakhlef Ammar et Mezi Nacer, alors que les dames étaient regroupées  à hôtel Ryad de Sidi Fredj (Alger) avec les entraineurs Rabahi Omar et Sadari Mohamed″, a t-il expliqué.

Au total, 176 judokas (107 messieurs et 69 dames) issus de 25 nations prendront part à ces championnats d’Afrique.

Les épreuves individuelles sont prévues, du 12 au 14 avril, alors que la compétition par équipes se disputera le 15 du même mois. La délégation algérienne est à pieds d’œuvre depuis mardi, alors que son retour est programmé le 16 avril.

Lors de la précédente édition disputée dans la capitale malgache Antananarivo, l’Algérie avait remporté haut la main le titre africain avec un total de 20 médailles (9 en vermeil, 5 en argent et 6 en bronze).