TUNISIE
05/06/2018 15h:03 CET

Chahed annonce la création d’un complexe sécuritaire à Kerkennah

Le chef du gouvernement a affirmé qu’il existait un vide sécuritaire à Kerkennah

Le chef du gouvernement Youssef Chahed s’est déplacé mardi à Kerkennah, et ce, pour suivre de près l’avancement de la situation dans la région après le naufrage du bateau de migrants clandestins le 2 juin 2018.

En marge de cette visite, le chef du gouvernement a affirmé qu’il existait un vide sécuritaire, en indiquant que “les commerçants de la mort” seront punis.

Selon Chahed les conditions ayant conduit à ce drame ne doivent plus se répéter. C’est dans ce contexte qu’il a annoncé la création d’un complexe sécuritaire sur l’île, afin d’ “aider la région à mieux faire face au phénomène de l’immigration”, sans avoir donné davantage de détails sur ce projet.

Lundi, le ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem avait annoncé lors d’une visite inopinée au gouvernorat de Sfax que “les forces de l’ordre, tous corps confondus seront déployées bientôt sur l’île de Kerkennah”.

Durant la même journée, le chef du gouvernement avait présidé une réunion à la Kasbah en présence des ministres de la Défense et de l’Intérieur ainsi que de hauts cadres sécuritaires et militaires, et avait décidé la création, au niveau du gouvernement, d’une commission de crise pour soutenir les familles et prendre en charge les rescapés.

Samedi, un bateau transportant 180 migrants a fait naufrage au large de l’île de Kerkennah. Selon une déclaration du porte-parole du ministère du ministère de l’Intérieur, Khelifa Chibani, accordée aux médias mardi, il y a pour l’instant 52 morts dont 32 identifiés et remis à leurs familles et de nombreux disparus.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.