MAROC
08/06/2018 17h:04 CET

Cette vidéo sélectionnée par #Imagine2026 risque de vous donner des frissons

Même si certains la trouvent "peu réaliste".

FOOTBALL - Un nouveau projet sélectionné par #Imagine2026, en soutien à la candidature du Maroc pour la Coupe du monde 2026, a été publié cette semaine sur la page Facebook de l’initiative. Elle fait partie des 10 projets vainqueurs de la compétition lancée par le président du comité de candidature pour le Mondial 2026, Moulay Hafid Elalamy.

Réalisée par le jeune photographe Fayssal Zaoui, cette vidéo de trois minutes intitulée “26 reasons why” (“26 raisons” d’accorder l’organisation du Mondial au Maroc), que vous pouvez voir ci-dessous, risque de vous donner des frissons.

Une vidéo ”à la première personne”

Le photographe, qui devait initialement monter 26 vidéos pour chacune des raisons évoquées (l’hospitalité, l’authenticité, la jeunesse, l’histoire, le soleil...), a finalement décidé, faute de temps, de tout condenser en une vidéo.

Celle-ci alterne diverses prises de vues, y compris aériennes, et zoome sur 26 Marocains et étrangers déclamant les raisons pour lesquelles le Maroc doit organiser l’événement sportif. Ces derniers sont des proches du réalisateur ou de parfaits inconnus qui ont bien voulu se prêter au jeu.

“Nous voulions que cette vidéo soit à la première personne, et qu’il n’y ait pas que des Marocains qui parlent mais aussi des gens de passage. Tous défendent la candidature du Maroc de manière décomplexée, tout en étant sûrs de nos capacités”, explique Fayssal Zaoui au HuffPost Maroc.

Vue plus de 115.000 fois et “likée” près de 2.500 fois sur le réseau social, la vidéo a suscité l’engouement des internautes, mais aussi quelques critiques. Certains la trouvent peu réaliste et reprochent au réalisateur de trop jouer sur l’émotion, oubliant que le Maroc ne bénéficie pas encore des infrastructures nécessaires pour accueillir la compétition, contrairement à son adversaire, le trio États-Unis-Canada-Mexique.

Le Maroc peut se vanter d’avoir des choses que les États-Unis n'ont pas

“En termes d’infrastructures, ils ont raison, on ne peut pas comparer le Maroc au trio américain”, admet Fayssal Zaoui. “Par contre le Maroc peut se vanter d’avoir des choses que les États-Unis n’ont pas, notamment l’histoire, l’héritage, la jeunesse... Tout ça joue en faveur du Maroc et je pense qu’on a largement le temps de construire ce qu’il faut comme autoroutes ou stades d’ici 2026”, estime-t-il.

“Au moment de réaliser cette vidéo, il était clair qu’il ne fallait pas s’attarder sur des choses qui n’étaient pas palpables, parce qu’il y a encore un grand travail à faire. C’est un choix, un angle d’attaque, une direction artistique basée sur l’émotion et, au-delà, il faut montrer que les Marocains se vantent de leurs atouts. Je pense que ce langage-là est très important, pour ne pas reproduire le discours institutionnel classique”, se défend le photographe.

Né en 1987, Fayssal Zaoui a débuté la photographie pendant son adolescence. Passé par le journalisme et la publicité, il a réalisé quelques expositions au Maroc et à l’étranger, travaillant sur des sujets concernant le rapport à l’espace public. Il a également réalisé plusieurs courts-métrages. En 2012, il crée l’agence Image Experience, spécialisée dans le conseil et la production audiovisuelle.