MAROC
17/06/2019 17h:36 CET

Cette étudiante américaine cartographie l'espace et c'est magnifique

Au total, une dizaine de cartes de planètes, de lunes et du système solaire seront dévoilées sur son blog au cours des prochaines semaines.

ELEANOR LUTZ
“Je ne suis pas traditionnellement formée en tant que designer et je ne suis pas astronome. J'ai appris toute seule, avec des tutoriels en ligne”, détaille la jeune femme. 

SCIENCE - L’une de ses dernières réalisations: une topographie flamboyante de la planète Mercure. Eleanor Lutz, étudiante américaine qui prépare un doctorat de biologie à l’Université de Washington, est une véritable passionnée des mystères qui nous entourent, notamment de l’espace et des planètes. 

Cette jeune femme a pris la décision de mettre en forme des montagnes de données, récoltées auprès de la Nasa et de l’IAU (l’Union astronomique internationale) pour les transformer en créations visuelles et originales. Un projet colossal qui offre des résultats à couper le souffle. 

“Cela fait plus d’un an et demi que je travaille sur une collection de dix cartes sur les planètes, les lunes et l’espace”, explique la jeune femme sur son blog illustré, Tabletop Whale. Depuis le 3 juin, et ce chaque semaine, l’étudiante lève le voile sur l’une de ses créations. Pour les curieux, un lien vers le code-open source est aussi à disposition, accompagné de tutoriels explicatifs pour comprendre son cheminement. 

“Je souhaitais cartographier les planètes rocheuses, dont Mercure. Le tutoriel de cette semaine inclut également du code permettant de cartographier Mars ou encore Vénus”, explique-t-elle sur son blog, dans une publication du 17 juin. 

 

Chacun des cratères de Mercure a été baptisé par les astronomes et porte le nom d’un(e) artiste célèbre, dont certains des préférés d’Eleanor Lutz, comme l’architecte espagnol Antonio Gaudí, la poétesse américaine Sylvia Plath ou encore la photographe Dorothea Lange. 

Pour cette collection de cartes topographiques, on retrouve aussi sur son site la Lune et Mars, visibles ci-dessous, ainsi que des nombreuses informations concernant la réalisation, en détail, de ce projet. 

Le 10 juin, l’étudiante avait publié une photographie envoûtante d’une carte en orbite du système solaire. 

“C’est probablement le travail le plus difficile à réaliser”, précise Eleanor Lutz, qui a combiné une multitude de données pour produire cette image. On y aperçoit chaque élément connu de notre système solaire dans un diamètre supérieur à 10 kilomètres, dont quelque 18.000 astéroïdes, représentés par des petits points. 

Pour l’accomplissement de ses œuvres, l’aspirante en biologie a appris par elle-même le Python, un langage de programmation. Mais elle avoue être limitée dans certaines réalisations. 

“Je ne suis pas traditionnellement formée en tant que designer et je ne suis pas  astronome. J’ai appris toute seule, avec des tutoriels en ligne”, détaille la jeune femme. 

Pour elle, ce projet reste un moyen de partager des connaissances, et pourquoi pas, donner des idées à d’autres passionné(e)s. 

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.